Connectez-vous S'inscrire






Archives

Malawi : une campagne pour lutter contre le choléra

Rédigé par Anissa Ammoura (avec Islamonline) | Vendredi 20 Février 2009

A l'initiative de jeunes musulmans malawis, une campagne de nettoyage des rues et de prévention vient d'être lancée à Blantyre, au sud du pays, pour lutter contre le choléra. L'opération d'une durée d'un mois, doit se poursuivre dans toutes les régions du Malawi. La maladie, qui ravage actuellement le Zimbabwe et affecte plusieurs autres pays africains, y a déjà causé la mort de 67 personnes et contaminé 2000 autres.



Malawi : une campagne pour lutter contre le choléra
Pour lutter contre le choléra, des jeunes musulmans malawis viennent de lancer une campagne nationale « Nettoyer l’environnement, la responsabilité de chacun »*. Lancée le 15 février dernier dans la ville de Blantyre au sud du Malawi, celle-ci est la première du genre dans le pays et a pour ambition d’assainir les villes et ainsi de limiter les nouveaux cas de contamination. Selon les médias locaux, la maladie a déjà fait au moins 67 morts sur 2000 personnes affectées depuis le début de la saison des pluies.

Pendant un mois et dans toutes les régions du pays, les jeunes vont nettoyer les rues, ramasser les détritus et faire de la prévention en matière d’hygiène auprès des gens.

« Nous pensons que si une initiative de ce genre avait été faite depuis longtemps, nous aurions pu sauver des vies, perdues à cause du choléra »** explique Peter Mota, l’un des organisateurs de cette campagne et président de l’Assemblée des Jeunes Musulmans (MYA). Cette fédération, fondée en 1993 rassemble toutes les associations étudiantes et jeunesses musulmanes du pays. L’opération est aussi organisée par le Réseau des jeunes musulmans de Blantyre (« Blantyre Muslim Youth Network »).

Les organisateurs musulmans ont également expliqué que leur campagne visait aussi à montrer que la propreté faisait partie des préceptes de l’Islam. « A travers cette initiative, nous voudrions montrer que l’Islam n’est pas seulement une religion, mais un vrai mode de vie » précise Peter Mota, « C’est [aussi, ndlr] une façon de (dé)montrer notre croyance ».

De nombreux compatriotes non musulmans ont salué cette opération. « Nous avons beaucoup à apprendre de nos frères et sœurs musulmans » a déclaré le docteur Lester Bandawe de Blantyre. « Nous tenons également à encourager les jeunes des autres groupes religieux à imiter ce que ces jeunes ont fait ». a t-il ajouté.

« A travers cela, l’Islam nous a vraiment appris à nous, Chrétiens, que la propreté [et l’hygiène, ndlr] fait partie de ses valeurs » a déclaré Robert Mbano, de l’église d’Afrique centrale presbytérienne, au sujet de la campagne.

L’Islam est la deuxième grande religion du Malawi après le christianisme.

Selon les chiffres officiels, rapportés par Islamonline, 35 % des 13 millions d’habitants du Malawi n’ont pas accès à de l’eau potable et 81,4 % des ménages utilisent des latrines à fosses. Des données inquiétantes quand on sait que le choléra résulte de « l’absorption par la bouche d’eau ou d’aliments contaminés » et qu’environ 1000 personnes en sont mortes en 2001 au Malawi.

Selon le bulletin d’information régional publié par le Bureau de l’ONU pour la coordination des affaires humanitaires (OCHA) le 23 janvier 2009, huit autres pays d’Afrique australe ont été touchés par le choléra : l’Angola, le Botswana, le Mozambique, le Namibie, l’Afrique du Sud, le Swaziland, la Zambie et le Zimbabwe. Ce dernier est en situation d’urgence puisque le dernier bilan faisait état de 3688 morts et de 77 650 personnes infectées.


*« Clean Environment, everyone’s responsibility ».
** “Muslim Youths Battle Malawi Cholera”, Islamonline.net.




Dans la même rubrique :
< >

Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu