Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Malakeh Jazmati, la réfugiée syrienne devenue cuisinière star en Allemagne

Rédigé par | Vendredi 22 Septembre 2017



Malakeh Jazmati, la réfugiée syrienne, est devenue une as de la cuisine en Allemagne, jusqu'à avoir fait goûté ses plats à la chancelière Angela Merkel.
Malakeh Jazmati, la réfugiée syrienne, est devenue une as de la cuisine en Allemagne, jusqu'à avoir fait goûté ses plats à la chancelière Angela Merkel.
A l'heure où le parti d'extrême droite AfD devrait faire son entrée au Parlement allemand à l'issue des élections dimanche 24 septembre, la success story de Malakeh Jazmati est de ces beaux parcours de réfugiés aujourd'hui soulignés que l'Allemagne, sous la direction d'Angela Merkel, a su accueillir.

Elle est arrivée à Berlin en octobre 2015 et est déjà devenue une sommité en Allemagne. Malakeh Jazmati, 30 ans, a fui Damas, la capitale syrienne, en janvier 2012. Elle fait partie des quelques 600 000 syriens qui ont débarqué en Allemagne depuis le début de la guerre en 2011. Si nombre d’entre eux sont encore confrontés à l’apprentissage de la langue et au chômage (40 % des réfugiés toutes nationalités confondues enregistrés comme chômeurs), Malakeh Jazmati, elle, a connu une ascension fulgurante.

L’aventure a débuté en Jordanie où elle s’est réfugiée pendant trois ans. C'est dans ce pays qu'elle apprend l'art culinaire, jusqu'à animer une émission culinaire « sur une chaîne de télé hostile au régime syrien » selon l’AFP. Son mari embarque, quant à lui, dans une embarcation de fortune pour rejoindre l’Europe en risquant sa vie.

Une fois le statut de réfugié obtenu en Allemagne, il obtient le droit de faire venir sa femme. Ensemble, ils fondent la société Levante Gourmet. « J'ai commencé par des repas d'anniversaire, des fêtes de Noël et maintenant, on peut cuisiner pour 800 personnes ! », témoigne la cheffe, aussi auteure d'un livre de cuisine.


Malakeh Jazmati (au centre), avec d'autres cuisiniers syriens, à la rencontre d'Angela Merkel fin mai. © Malakeh Jazmati/Facebook
Malakeh Jazmati (au centre), avec d'autres cuisiniers syriens, à la rencontre d'Angela Merkel fin mai. © Malakeh Jazmati/Facebook
Sa cuisine levantine (originaire de la Turquie, la Syrie et le Proche-Orient) a eu tellement de succès qu’au printemps dernier, Malakeh Jazmati a été invitée à servir la chancelière allemande. Angela Merkel, qu'elle a rencontré fin mai au Bundestag, a notamment savouré des chawarmas à la cannelle et à la cardamone.

« Je voudrais que la cuisine syrienne devienne internationalement connue comme la cuisine française ou italienne », espère le cordon bleu. « Lorsque les gens entendent le mot "Syrie", je veux qu’ils pensent à de la délicieuse nourriture, à des personnes bonnes et honnêtes. J’essaye de leur faire oublier tous ces morts et ces destructions », ajoute-t-elle. Malakeh Jazmati reste optimiste concernant l’avenir de son pays. « Un jour, la nuit cessera et l’aube apparaîtra », soupire-t-elle. En attendant, c'est en Allemagne que son présent se construit, avec succès.

Lire aussi :
Nadiya Hussain à la réalisation du gâteau d’anniversaire de la reine d’Angleterre
L'histoire des agressions sexuelles de Francfort, une intox du Bild
Cologne : l'écrasante majorité des agresseurs ne sont pas des réfugiés
Réfugiés : les musulmans d'Allemagne engagés contre les abus sexuels sur mineurs





Loading














Recevez le meilleur de l'actu