Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Londres retire à Mugabe son titre de chevalier honoraire

| Mercredi 25 Juin 2008



Le Royaume-Uni a retiré au président zimbabwéen Robert Mugabe son titre de chevalier, attribué à titre honoraire, en raison de son "mépris abject" pour la démocratie, a annoncé mercredi le ministère des Affaires étrangères. Cette décoration avait été décernée en 1994 à Robert Mugabe par le gouvernement du Premier ministre conservateur John Major.
La reine Elizabeth II a approuvé l'annulation de ce titre, proposée par le ministre des Affaires étrangères David Miliband.
"Cette décision a été prise comme un signe de révulsion face aux violations des droits de l'Homme et au mépris abject du processus démocratique au Zimbabwe sous le régime du président Mugabe", a expliqué un porte-parole du Foreign Office.
De son côté, John Major a indiqué dans un communiqué qu'il estimait "totalement justifié de retirer ce titre de chevalier --et toute suggestion du contraire ne serait que mensonge", démentant avoir oeuvré pour empêcher ce retrait.
En mai 1994, le président zimbabwéen était venu en visite d'Etat au Royaume-Uni, la première depuis son accession au pouvoir en 1980 après l'indépendance de son pays, l'ex-Rhodésie qui était une colonie britannique.
Invité personnel de la reine Elizabeth II, il avait été accueilli en grande pompe et avait notamment logé au palais de Buckingham.
En juin 2007, l'université d'Edimbourg --l'une des plus prestigieuses de Grande-Bretagne-- avait décidé de retirer au président Mugabe le diplôme honorifique qu'elle lui avait accordé 23 ans plus tôt.




Loading












Recevez le meilleur de l'actu