Connectez-vous S'inscrire






Communiqués officiels

Loi contre les assistantes maternelles voilées : vers une énième loi qui stigmatise les musulmans ?

Rédigé par Comité 15 mars et libertés | Mardi 24 Janvier 2012



Après avoir été votée par le Sénat, une loi visant à étendre « l'obligation de neutralité aux structures privées en charge de la petite enfance et à assurer le respect du principe de laïcité » va bientôt être soumise à l'examen de l'Assemblée nationale.

Cette loi vise à étendre l’application du principe de laïcité, tel que dévoyé par la loi du 15 mars 2004, aux assistantes maternelles.

Ce projet de loi vise à accentuer la persécution judiciaire contre les femmes musulmanes qui ont choisi de porter le voile. Il s’agit ni plus ni moins que d’une exacerbation du sentiment antimusulman, et d’une étape de plus dans le déni de la liberté religieuse à laquelle tous les citoyens devraient avoir droit.

Un projet de plus qui vise à monter les citoyens les uns contre les autres, à travers le prisme de l’appartenance religieuse.

Le comité 15 mars et libertés déplore qu’encore une fois la voie de la coercition judiciaire soit empruntée par des politiques en mal de projets capables d’apporter les vraies réponses aux maux quotidiens de nos concitoyens, et qui par la seule force de la symbolique visent à s’attaquer à la population la plus stigmatisée de notre société aujourd’hui : les femmes musulmanes et, à travers elles, toute une communauté de foi.

Le Comité appelle les différentes instances religieuses musulmanes à conjuguer leurs efforts afin de faire entendre la voix de ces musulmans qui les appellent à assumer leur responsabilité devant l’Histoire et devant les Hommes.


Paris, 23 janvier 2012
Comité 15 mars et libertés




Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu