Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Libye : la Ligue arabe condamne les violences et Kadhafi nie l'évidence

Rédigé par La Rédaction | Jeudi 10 Mars 2011



Le comité permanent chargé des droits de l'Homme à la Ligue arabe s’est réuni mercredi 9 mars pour appeler la Libye « à s'abstenir de recourir à la force contre les manifestations populaires pacifiques ». Le comité a également dénoncé dans un communiqué les « violations du droit humanitaire international et de la Charte Arabe relative aux droits de l'Homme ». Il soutient l’accusation de « crimes contre l’humanité » lancée par le Conseil de Sécurité de l’ONU à l’encontre de plusieurs dirigeants libyens et appelle les pays arabes à geler les avoirs du régime.

Pendant ce temps les violences continuent en Libye. Le colonel Kadhafi s’est exprimé lors d’une interview accordée à TF1 et LCI. Une interview surréaliste durant laquelle le dictateur nie les évidences allant même jusqu’à affirmer « qu’il n’y a aucune division à l’intérieur de la Libye ». L’idée de négocier avec le Conseil National de Benghazi l’a fait rire et il a maintenu aux journalistes que les membres de ce Conseil seraient prisonniers de bandes liées à Al-Qaida. L’intégralité de cette interview est disponible ci-dessous.



Samedi, les ministres arabes des Affaires étrangères doivent tenir une réunion de crise sur la situation libyenne. Il sera notamment question de l’établissement d’une zone d’exclusion aérienne sur le territoire libyen. La France et le Royaume-Uni travaillerait sur une proposition de résolution pour le Conseil de Sécurité de l’ONU visant à mettre en place cette zone. Une opération lourde logistiquement et difficile à obtenir légalement mais qui est soutenue par les pays de la Ligue arabe.





Loading












Recevez le meilleur de l'actu