Connectez-vous S'inscrire






Communiqués officiels

Libération de Salah Hamouri

Rédigé par Association France Palestine Solidarité (AFPS) | Dimanche 18 Décembre 2011



L'Association France Palestine Solidarité (AFPS) se réjouit de la libération de Salah Hamouri, qui fera partie de la seconde vague de prisonniers politiques libérés ce dimanche 18 décembre, et tient à remercier toutes celles et ceux qui se sont mobilisés durant plusieurs années pour obtenir qu'il soit relâché.

L'AFPS souligne que cette libération aurait pu intervenir plus tôt si les autorités françaises s'étaient investies clairement en sa faveur comme elles l'ont fait avec force pour d'autres cas. Ceci alors que l'actuel ministre des Affaires étrangères a publiquement reconnu que les accusations formulées contre Salah Hamouri n'étaient fondées sur aucun élément de preuve.

« La mobilisation déterminée d'un nombre impressionnant de personnalités, d'élus, d'artistes, d'associations, de partis et de citoyens de toutes tendances s'élevant ensemble contre cette injustice a porté ses fruits » a déclaré Jean-Claude Lefort, président de l'Association France Palestine Solidarité. « Il est clair que sans eux, ce résultat même tardif n'aurait pas été possible », a-t-il ajouté.

Salah Hamouri, jeune Palestinien de 26 ans, a passé six ans en prison suite à un procès inique. Accusé d'être membre du Front populaire de libération de la Palestine et d'avoir eu une intention de participer à un complot visant à assassiner le rabbin Ovadia Yossef, chef spirituel du parti ultraorthodoxe Shass, il a toujours clamé son innocence. Le tribunal qui l'a jugé n'a jamais pu produire une quelconque preuve étayant ces accusations.

Selon les termes de son jugement, Salah Hamouri aurait dû sortir de prison le 28 novembre dernier. Les autorités israéliennes avaient commué sa peine prononcée en années administratives (345 jours) en une peine calculée en années civiles (365 jours), ce qui portait sa date de libération au 12 mars 2012. L'Elysée est intervenu pour que le nom de Salah Hamouri figure sur la liste des 550 prisonniers politiques palestiniens libérés qui doivent être libéré dimanche 18 décembre, dans le cadre de l'accord qui a conduit à la libération de Gilad Shalit.




Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu