Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Liban: l'armée bombarde le camp de Nahr al Bared

| Lundi 21 Mai 2007



Lundi, le camp de réfugiés palestiniens de Nahr al Bared, près de Tripoli, dans le nord du Liban, a été la cible de bombardements meurtriers de l'armée libanaise, au lendemain de violents combats entre soldats et activistes qui ont fait 57 morts dans la région.

De leur côté, les combattants du Fatah al Islam ont lancé des grenades et tiré à la mitrailleuse sur les postes de l'armée autour du camp de réfugiés, où vivent 40.000 personnes.

Au moins huit civils ont été tués et 20 autres blessés dans ces bombardements.

Dimanche, 27 soldats, 15 activistes et 15 civils ont péri dans les combats les plus violents entre armée libanaise et activistes depuis la guerre civile de 1975-1990.

Ces affrontements soulignent à nouveau l'instabilité du Liban, en proie aux tensions intercommunautaires et politiques, un an après la guerre dans le sud avec Israël et deux ans après le retrait syrien.

Un calme relatif prévalait à Tripoli mais les écoles et universités sont demeurées fermées.




Loading












Recevez le meilleur de l'actu