Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Leterme chargé de former un gouvernement

| Lundi 16 Juillet 2007



Dimanche soir, le roi des Belges, Albert II, a chargé le chef de file des démocrates-chrétiens flamands Yves Leterme, dont le parti CDV est sorti vainqueur des élections législatives du 10 juin, de former le gouvernement, a indiqué à l'AFP un porte-parole du Palais royal.

Selon Michel Malherbe, M. Leterme "a accepté cette mission". Sauf surprise de dernière minute, c'est donc lui qui devrait être nommé Premier ministre par le roi d'ici à quelques semaines.

Une porte-parole de M. Leterme a fait savoir que le responsable flamand ne ferait pas de déclaration avant lundi. Les autres partis ont également souhaité réserver leurs commentaires.

Depuis la victoire de son parti il y a un mois, avec 30 sièges, Yves Leterme, lui-même élu au sénat belge, était le grand favori pour former le gouvernement belge.

Cette annonce est intervenue dans la soirée après un entretien entre le roi et l'ancien Premier ministre belge Jean-Luc Dehaene, un démocrate-chrétien flamand, qui avait été chargé par Albert II d'une mission de médiation et de négociation.

Durant dix jours, M. Dehaene a sondé les différents partis. Son rôle était de débloquer la question d'une nouvelle réforme des institutions fédérales belges, réclamée par la Flandre (nord) mais rejetée par les francophones de Bruxelles et de la Wallonie (sud).

Cette médiation devait faciliter la tâche du "formateur" nommé dimanche soir. En effet, le vainqueur des élections, Yves Leterme, exigeait qu'un accord minimal soit trouvé sur cette question avant d'être chargé de former un gouvernement.

Réputé pour ses talents de négociateur, M. Dehaene avait succédé à Didier Reynders, le président du MR (parti libéral francophone), qui du 13 juin au 4 juillet avait commencé à consulter les différents partis.




Loading












Recevez le meilleur de l'actu