Connectez-vous

Islam | Musulman | Toute l’actu sur Saphirnews.com




Monde

Les sept merveilles du monde musulman : Fès (1)

Rédigé par Emmanuelle Grimaud | Jeudi 2 Août 2012

           


Sur presque tous les continents, la civilisation islamique a laissé l’héritage d’un passé souvent resplendissant. Toutes ces villes riches d’un patrimoine historique valent indéniablement le détour car elles possèdent des merveilles architecturales reconnues mondialement.

En cette période estivale, redécouvrir la diversité et l’originalité de cet héritage souvent méconnu apparaît donc indispensable.

De Grenade, en Espagne, où la citadelle de l’Alhambra s’étend dans des tons rouges à l’heure du coucher du soleil, en passant par l’emblématique médina de Fès, par les majestueux iwans de la Mosquée du Vendredi à Ispahan, les dynasties musulmanes se sont distinguées par leur raffinement architectural.
Plus à l’est, la découverte de Samarcande, ville qui inspira Amin Maalouf dans son ouvrage du même nom, en époustouflera plus d’un, tout comme la majestueuse Istanbul ou Le Caire, l’un des plus grands centres islamiques mondiaux, sans oublier Jérusalem, ville sainte et envoûtante.

Gros plan sur sept des plus belles perles du monde musulman.

FÈS

La Médersa Bou Inania est une madrasa édifiée dans la ville de Fès, au Maroc, entre 1350 et 1355 pour le sultan Abou Inan Faris (r. 1348-1359), sous la dynastie des Mérinides.
La Médersa Bou Inania est une madrasa édifiée dans la ville de Fès, au Maroc, entre 1350 et 1355 pour le sultan Abou Inan Faris (r. 1348-1359), sous la dynastie des Mérinides.
Fès est la deuxième plus grande ville du Maroc. Sa médina, la plus vieille et la plus grande du monde avec celle de Tunis, est l’exemple modèle de la ville orientale. Celle-ci est d’ailleurs placée sous la protection de l’UNESCO.

La ville a été fondée par Idris Ier en 789. Les sources d’eau aux alentours de la ville ont sans doute été un critère important lors du choix de l’édification de la ville.

Fès se trouve à un emplacement très avantageux au Maroc, au croisement des routes commerciales importantes, au cœur d’une région généreuse en matières premières (pierre, bois, argile). C’est ce qui lui a permis de se développer très rapidement. Son rayonnement international passé en fait l’une des capitales principales de la civilisation arabo-musulmane.

Le bleu des célèbres céramiques est l’un des symboles de Fès. La ville, qui fut pendant plusieurs siècles une capitale politique et intellectuelle du Maroc, est aujourd’hui un centre de rencontres et d’échanges. Des Idrissides aux Alaouites, des Andalous aux Juifs, toutes les dynasties et tous les peuples ont laissé leur empreinte sur la ville.





Réagissez ! A vous la parole.

1.Posté par Paradigm le 06/08/2012 20:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Encore un exemple, oú, pensant bien faire, on produit le contraire: associer le mot musulman á quelque chose qui existe déjá et qui est mondial, c'est de facto ne plus appartenir au premier groupe.
En effet, les 7 merveilles du monde, ce n'est pas les 7 merveilles du Monde asiatique, ou occidental, mais bien du monde entier. En écrivant cette article "les 7 merveilles du monde musulman", ca ne fait que renforcer, parmis les lecteurs, l'idée que les 7 merveilles du monde ne concernent pas le monde musulman.

Bref, une vision alienante, une fois de plus, des choses.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les affirmations diffamatoires et les propos racistes, antisémites, islamophobes ne sont pas tolérés et seront donc supprimés. Idem pour les contributions trop longues ou n'ayant aucun rapport avec le sujet de l'article.
Loading







L'actu vue par Yace