Connectez-vous S'inscrire






Archives

Les sénégalais choqués par un téléfilm

Rédigé par Colin Mohammed | Lundi 15 Juillet 2002

Oustaz Mohamed Lamine Fall a sévèrement dénoncé, lundi à Dakar le téléfilm passé récemment sur le petit écran sénégalais, soulignant qu'une lettre de protestation sera adressée au Directeur général de la Télévision nationale.



Le secrétaire administratif chargé de l'information et des questions juridiques de l'Union des Maîtres et Elèves Coraniques (UMECS) au Sénégal, Oustaz Mohamed Lamine Fall a sévèrement dénoncé, lundi à Dakar le téléfilm passé récemment sur le petit écran sénégalais, soulignant qu'une lettre de protestation sera adressée au Directeur général de la Télévision nationale.

Les critiques de Oustaz Mohamed Fall qui s'est interrogé sur ''les raisons véritables'' de sa diffusion, ont porté sur les ''comportements indignes prêtés dans le théâtre aux maîtres coraniques (adultère, jeux de hasard, exploitation mercantile du talibé)''.

Les maîtres d'écoles coraniques, réunis à ce propos n'excluent pas d'organiser ''prochainement'' des manifestations pour protester contre la diffusion de telles images à la télévision nationale. ''Certes en toute entité il y a des brebis galeuses, a-t-il reconnu, mais c'en est pas une raison de vouloir généraliser et mettre ces tares au compte de toute une corporation ainsi dénigrée et vilipendée''. Il a estimé que c'est là ''une sorte de campagne pour créer une rupture entre les populations et l'enseignement coranique et une tentative inavouée de combattre l'islam''. De nombreux auditeurs se sont relayés vendredi dernier sur les ondes des radios privées sénégalaises pour dénoncer la diffusion du téléfilm. ''Nous avions dénoncé la diffusion d'un précédent téléfilm pour avoir ridiculisé les imams et les Daaras synonymes de valeurs et de symboles dans la religion'', a rappelé Oustaz Fall qui s'est dit ''choqué'' au nom des membres de l'UMECS. M. Fall a par ailleurs ajouté que les membres de l'UMECS sont en concertation avec leurs collègues de la Ligue des écoles coraniques de Touba ''pour voir dans quelles mesures des actions communes pourraient être menées''.





Dans la même rubrique :
< >

Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu