Connectez-vous S'inscrire






Archives

Les pacifistes en Deuil

Rédigé par Lazrak Jihen | Vendredi 21 Mars 2003

Suite aux premiers bombardements américains sur l’Irak, la mobilisation anti-guerre ne s’est pas faite attendre. Des centaines de milliers de pacifistes ont défilé dans les rues du monde entier, hier, jeudi 20 mars, pour exprimer leur colère face à cette guerre.
« Guerre en Irak : illégal ! », pouvait-on entendre hier soir, place de la concorde à Paris où se sont réunis près de 60 000 personnes (selon la police). Ces manifestants sont à l’image de l’opinion publique française. En effet, 87% des français, se déclarent être opposer à l’intervention militaire des Etats-Unis et de leurs alliés, en Irak.



Suite aux premiers bombardements américains sur l’Irak, la mobilisation anti-guerre ne s’est pas faite attendre.  Des centaines de milliers de pacifistes ont défilé dans les rues du monde entier, hier, jeudi 20 mars, pour exprimer leur colère face à cette guerre.« Guerre en Irak : illégal ! », pouvait-on entendre hier soir, place de la concorde à Paris où se sont réunis près de 60 000 personnes (selon la police). Ces manifestants sont à l’image de l’opinion publique française. En effet, 87% des français, se déclarent être opposer à l’intervention militaire des Etats-Unis et de leurs alliés, en Irak.

 

De tous horizons

Cette manifestation était à l’image de la France, venus de tous horizons politiques ou culturelles, ils venaient dire non à cette guerre qui voit ces premiers bombardements.

 « Manifester, c’est la seule chose que je peux faire à part les dou’as ( invocations), pour soutenir le mouvement contre la guerre… à part le boycott, suivre les infos, manifester est le seul moyen de protester contre la guerre »  déclare Leila, étudiante à l’université de Paris 8 à Saint-Denis.

Richard, de l’union juive française pour la paix, arborant sa banderole où le mot paix était traduit symboliquement en arabe et en hébreux, explique ses motivations : « l’union juive française pour la paix est là pour manifester contre la guerre en général et pour prévenir d’une offensive israélienne à l’encontre des palestiniens…parce qu' Ariel Sharon aimerait profiter d’une agression américaine contre l'Irak pour pousser le plus grand nombre des palestiniens en dehors des territoires occupés…ainsi que pour protester de l’agression américaine en Irak, qui n’est pas justifiable. De plus, nous voulons nous démarquer en tant que juifs de cet état (Israël), qui au nom des juifs commet des crimes de guerre. »

Le syndicat de la magistrature, n’était pas en reste, il venait rappeler le caractère illégal de cette guerre et ce qu’encoure Georges Bush : «  nous manifestons contre la guerre en Irak, qui est une guerre illégale, qui est une guerre qui s’inscrit contre un ordre international et qui pourrait amener Georges Bush devant les tribunaux de la cour pénale internationale, car l’on peut très bien définir ce qu’il est entrain de faire comme un crime de guerre, donc nous, les magistrats du syndicat de la magistrature nous dénonçons cette attaque illégale contre des populations sans défense.. . »

 

Un petit incident

La manifestation s’est déroulée globalement dans une ambiance plutôt sereine, si ce n’est les graffitis et bris de glace d’un Mac Donald, symbole de la puissance américaine, rue de Rennes. Les CRS sont venus encercler le restaurant. Mais aucun affrontement n’est à déplorer, il y eut plus de peur que de mal pour les employés du Mac Donald.

 

Mobilisation pas seulement dans la rue

Un concert au Zénith a été organisé par les collectifs « Ensemble contre la guerre » et la coordination contre la guerre en Irak. Ce concert se voulait militant. Plusieurs associations, dont « Greenpeace » appelait à un « cessez-le-feu immédiat et à la mise en place de nouvelles négociations dans le cadre des nations-unies ». Le collectif « Ensemble contre la guerre » n’a pas hésité à dénoncer des entreprises, « qui ont versé plus de 70% de dons au parti républicain pour la campagne de Georges W. Bush, comme Pizza Hut, Mc Donald ou Coca-cola… »

Ce concert qui représente une autre façon de marquer son opinion contre la guerre en Irak.

Et pendant ce temps là…la guerre continue en Irak

Les forces américaines et britanniques progressent en territoire irakien. Plus de 2000 chars, blindés et camions avancent dans le désert sud irakien, l’objectif est d’atteindre le port de Bassorah. Les bombardements ont continué cette nuit à bagdad. Les Irakiens, quant à eux, brûlent les puits de pétrole. Trente puits auraient pour l’instant été incendié. Il en existe des milliers en Irak.

Et en ce vendredi, jour férié en Irak, les civils Irakiens continuent de se terrer chez eux.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 





Dans la même rubrique :
< >

Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu