Connectez-vous S'inscrire






Votre revue de presse

Les musulmans du Valenciennois réunis pour une fête studieuse

Rédigé par lila13@hotmail.co.uk | Lundi 30 Mars 2009

La sixième fête des musulmans du Valenciennois a été organisée une fois de plus à la salle Baudin de Denain. Près de 500 personnes, dont beaucoup de jeunes, se sont réunies dans une ambiance qui a oscillé entre religion et festivités. Une soirée riche d'enseignement pour tout le monde.



La religion musulmane ne connaît pas la crise... de vocations. Elle est même très vivace, touchant aussi bien les anciens que les jeunes, et une soirée comme celle de samedi suffit à le comprendre. Seulement, les musulmans, et notamment dans le Valenciennois, ont besoin de se retrouver. Lahsen Bihya, organisateur et membre du conseil d'administration de la mosquée d'Escaudain, rappelle que cette fête a toujours existé mais a connu un creux de la vague. « C'est relancé aujourd'hui car cela répond à une attente de la communauté. D'où une partie festive et une partie discours sur des thèmes d'actualité comme l'éducation et l'investissement citoyen. » En effet, la soirée s'est partagée entre discours très sérieux et spectacles. Le cheikh Ahmed Jaballah, président de l'Institut européen des sciences humaines, Hassan Iquioussen, président de la mosquée d'Escaudain et Amar Lasfar, président du Comité régional du culte musulman Nord - Pas-de-Calais sont intervenus. Les orateurs ont parlé de l'éducation à l'Islam, de l'identité musulmane, rappelé les bases d'une vie selon les principes des prophètes, comme la modération, la volonté ou la connaissance des textes qui évite justement de dévoyer les bases, « certains, par absence de compréhension tombent dans une sorte d'exagération, loin du juste milieu », a dit le cheikh Jabalah. Ils ont parlé devant une assemblée très à l'écoute. Pour Lahsen Bihya, il y a « une envie de comprendre la religion. Mais cela passe par la maîtrise de l'arabe. » Rappelons que l'arabe dialectal, parlé tous les jours, et bien différent de celui employé dans le Coran. « Les musulmans voudraient parfaire la langue et les Français convertis aimeraient avoir des bases, ajoute l'organisateur. Nous avons assez de mosquées dans le Valenciennois, mais il nous manque des locaux pour travailler dans des conditions idéales pour les enfants. Or, ce qui permet de maintenir l'arabe en France, c'est l'accès au texte. » Chaque intervention était suivie d'un groupe de chanteurs, d'un autre de musiciens et même de comiques. D'où une ambiance studieuse et à la fois décontractée où chaque personne circulait librement. On pourra en juger par soi-même le 12 avril sur France 2 dans l'émission Islam de France qui est diffusée tous les dimanches à 8 h 45. Une équipe de journalistes était présente samedi soir préparant une émission sur l'islam dans le Nord - Pas-de-Calais.

Cedric Gout
Lavoixdunord.fr




Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 27 Mai 2011 - 20:37 Yusuf Islam (Cat Stevens) à Paris Bercy


Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu