Connectez-vous S'inscrire






Archives

Les musulmans contre la guerre en Irak

Rédigé par Lazrak Jihen | Lundi 3 Février 2003

Comme les 77% de Français qui sont défavorables à une guerre en Irak, le parti des musulmans de France a pris position. Au-delà d’une simple opposition, ce parti se mobilise et est à l’origine de plusieurs actions. Contre «la croisade US » ou en solidarité avec le peuple irakien, le but reste le même, militer pour éviter la guerre.



Comme les 77% de Français qui sont défavorables à une guerre en Irak, le parti des musulmans de France a pris position. Au-delà d’une simple opposition, ce parti se mobilise et est à l’origine de plusieurs actions. Contre «la croisade US » ou en solidarité avec le peuple irakien, le but reste le même, militer pour éviter la guerre.

 

Des manifestations au…

Loin de Washington ou de Bagdad, le PMF( Parti des Musulmans de France) s’est d’abord exprimé à Strasbourg, ville d’origine du parti, et a essayé de faire entendre sa voix au travers de manifestations et de discours de son président Mohammed Ennacer Latrèche. Dernière en date, celle du 1er février 2003 qui a rassemblé 700 manifestants selon la police et les CRS. Manifestation qui s’est terminée symboliquement devant le consulat des Etats-Unis de Strasbourg et ponctuée de slogans tels que « Bush-Sharon assassins ! ».

Mais le parti a une vocation nationale, et a décidé d’être signataire d’un appel à la manifestation du samedi 8 février 2003 à Paris. Appel lancé pour dire « Non à la Croisade US », de quoi réveiller les esprits, et rappeler fermement leurs positions. Positions qui vont dans la continuité de leur solidarité avec le peuple palestinien.

 

…Voyage Politique, Humanitaire et Culturel

Après les manifestations, un projet d’envergure vient accentuer leurs déterminations. C’est un voyage vers l’Irak, à la manière des anglais partis de Londres en bus vers Bagdad pour être des boucliers humains. Volet politique, humanitaire et culturel, ce voyage se veut multiple. Politique car des manifestations voire des cortèges sont prévus devant le siège des inspecteurs de l’ONU, et une simulation de visites des sites inspectés par l’ONU est au programme avec reportage vidéo à l’appui ; Humanitaire, pour mieux se rendre compte « du désastre de 12 années d’embargo » à travers la visite d’hôpitaux  et culturel par la découverte de sites historiques irakien.

Ce voyage a un prix qui ne comprend que le billet d’avion. En effet, Mahrez Chaabi, représentant du PMF à Paris, nous explique, que le groupe sera totalement pris en charge sur place par plusieurs ONG comme le secours Islamique, l’UNERWA ( aide aux réfugiés du Moyen-Orient)… Un groupe de 60 personnes était initialement prévu mais avec l’affluence du nombre de demandes (environ 300 personnes), monsieur Chaabi pense à affréter un avion entier de la compagnie syrian air line. Un groupe qui se veut multiculturel et ouvert à tous, d’autant plus que pour le moment, les musulmans sont loin d’être majoritaires dans les futurs participants à ce voyage.

 

Soutien politique à l’axe franco-allemand

Leur première priorité, à travers ces différentes actions est d’apporter leur soutien à l’initiative de Chirac et de SchrÖder, qui selon eux résistent à l’ « impérialisme américain ». Ils ont marqué cet appui par le biais d’une lettre adressée au président de la république, Jacques Chirac, qui invite l’Europe à choisir son camp et la France à utiliser son droit de veto au conseil de sécurité de l’ONU, tout en évoquant qu’une abstention serait considérée comme un consentement implicite.

 

En se rangeant derrière la position française, le parti des musulmans de France veut réaffirmer que leur but est bien d’aider le peuple irakien et non l’Etat représenté par Saddam Hussein. Et, pourquoi pas, se faire une place dans le paysage politique français à travers son volet internationale.

 





Dans la même rubrique :
< >

Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu