Connectez-vous S'inscrire






Archives

Les musulmans australiens redoutent l'amalgame

Rédigé par Dramé Ibrahima | Vendredi 6 Décembre 2002

Comme les attentats du 11 septembre à New-York, les attentats d’octobre dernier à Bali ont eu des conséquences qui dépassent la sphère économique. Les contrecoups sont perceptibles aussi bien au niveau national, qu’international. Les autorités australiennes sont particulièrement inquiètes quant au sursaut de violence et de discrimination à l’encontre des citoyens musulmans. Des dizaines de cas de violences physiques et verbales ont été recensées à Sydney, la crainte et l’hostilité entretenues par les médias préoccupent. La discrimination émanant des plus hautes sphères politiques, les musulmans sont inquiets



Comme les attentats du 11 septembre à New-York, les attentats d’octobre dernier à Bali ont eu des conséquences qui dépassent la sphère économique. Les contrecoups sont perceptibles aussi bien au niveau national, qu’international. Les autorités australiennes sont particulièrement inquiètes quant au sursaut de violence et de discrimination à l’encontre des citoyens musulmans. Des dizaines de cas de violences physiques et verbales  ont été recensées à Sydney, la crainte et l’hostilité entretenues par les médias préoccupent. La discrimination émanant des plus hautes sphères politiques, les musulmans sont inquiets.

 

Agressions racistes.

Le commissaire de police de Nouvelle Galles du Sud, Ken Moroney a fait écho de plusieurs agressions racistes à l’encontre des musulmans. Les religieux associés à l’image du terroriste se sont fait cracher dessus, rapporte le commissaire de police. Des mosquées ont même été saccagées. Ces agressions ne sont pas récentes dans le contexte australien, au lendemain des attentats du 11 septembre, un bus d’une école musulmane a été caillassé, deux mosquées avaient été visées par des incendiaires. En octobre 2002, le Premier ministre australien Bob Carr, avait réuni une cinquantaine de responsables musulmans qui ont fait état de brimades supportées par la communauté. Ken Moroney relève plusieurs cas de voiles arrachés dans les espaces publics. Ces agressions « illustrent un élément d'ignorance et d'arrogance de la part » de leurs assaillants, a ajouté le commissaire.

 

Un homme politique préconise des mesures discriminatoires

Un député préconise l’interdiction du voile islamique, les musulmans de l'Australie étaient pourtant avant les attentats, une communauté sans problème d’intégration. La psychose alimentée par les médias est accompagnée de mesures politiques. Selon ce député démocrate, les femmes voilées pourraient dissimuler des armes sous leurs voiles. Le Premier ministre B.Carr dans le cadre de la lutte anti-terroriste a fait voter des lois donnant les « pleins pouvoirs » aux forces de polices rapporte le Monde ; elles pourraient ainsi détenir des personnes sans procès soupçonnées de collaborer avec la mouvance Al-Qaïda

 

Sans pour autant entrer dans un processus réactionnaire et de diabolisation, les récents événements terroristes ont modifié l’image de l’Arabe et du musulman dans le monde. Les musulmans australiens ne sont désormais pas bien loin de la situation que vivent les Arabes musulmans aux Etats-Unis

 





Dans la même rubrique :
< >

Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu