Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Les musulmans appelés à garantir la liberté des chrétiens d'Orient

Rédigé par La Rédaction | Vendredi 7 Décembre 2012



120 évêques du Proche-Orient réunis à Harissa, au Liban, lors de l’assemblée des patriarches et des évêques catholiques du Moyen-Orient, ont demandé, mercredi 5 décembre, à ce « que les musulmans concourent à garantir la liberté et l’égalité de leurs compatriotes chrétiens ».

Dans un appel lancé à la communauté internationale et à tous les hommes de bonne volonté, les évêques ont fait part de la nécessité de trouver rapidement une « solution juste et pacifique à la question palestinienne », qu’ils jugent être à l’origine de tous les conflits de la région. En référence à la situation dramatique de la Syrie, ils demandent également que tout soit mis en œuvre pour mettre fin aux conflits et aux violences qui bouleversent la vie des peuples du Proche-Orient.

La condition des chrétiens de la région a aussi été abordée, rapporte La Croix. Les responsables catholiques sont invités à intensifier leur communion et leur collaboration pour pérenniser la présence des chrétiens dans la région. Quant aux musulmans, ils sont exhortés à participer à la sauvegarde des pleins droits de leurs compatriotes chrétiens.

A l'issue de cette seconde assemblée, après celle qui avait eu lieu en 1999, les évêques ont établi un document proposant des suggestions et des indications concrètes afin de mettre en pratique les enseignements de l’exhortation apostolique « l’Église au Moyen-Orient », formulée par le pape Benoît XVI lors de son voyage au Liban en septembre dernier.

Ces recommandations avaient pour but de faire prévaloir, dans les Eglises orientales, « l’amour sur la haine, le pardon sur la vengeance, le service sur la domination, l’humilité sur l’orgueil, l’unité sur la division », avait alors déclaré le pape.

Lire aussi :
Le sort des chrétiens d'Orient dans le monde arabe
Chrétiens et musulmans : ensemble pour vaincre la violence interconfessionnelle
Au Liban, Benoit XVI veut délivrer un message de paix et un appel au calme
Un an après les premières révoltes, la Syrie dans le chaos




Loading












Recevez le meilleur de l'actu