Connectez-vous S'inscrire






Culture & Médias

Les jeux vidéo de l’été

Rédigé par Aurélien Soucheyre | Lundi 23 Juillet 2007

Il fait trop moche dehors pour profiter du sable et des vagues ? Vous ne partez pas en vacances et ne savez plus quoi faire de vos soirées ? Si les jeux vidéo vous intéressent, voici une petite sélection estivale.



Les jeux vidéo de l’été

Volants et FPS sur Xbox 360

Pour les amateurs de simulations automobiles sur consoles, Forza Motosport 2 s'impose incontestablement comme le jeux phare du moment. Son gameplay frôle la perfection et s'avère très accessible pour ceux qui débutent. La difficulté progressive et la durée de vie quasiment illimitée de la carrière solo et surtout du Live annoncent tout simplement une aventure passionnante. Les graphismes sont magnifiques et les véhicules à obtenir ne se comptent plus. On peut néanmoins reprocher à ce fabuleux titre l'absence de météo, de vue cockpit et un manque de diversité dans les paysages des courses. Ce jeux pêche aussi du côté de l'innovation et ressemble parfois un peu trop à son aîné. Malgré ce manque de nouveauté, le tableau est beau et infiniment complet. Il s'agit bel et bien de la référence automobile de l'été.

Les jeux vidéo de l’été
Après l'intense mais court The Chronicles of Riddick, l'équipe de Starbeeze revient avec un nouveau FPS (ou doom-like, où la propre vue du personnage dirigé est affichée à l'écran, c'est à dire qu'on ne voit que ses mains ou les armes qu'il tient) ambitieux et original. La réalisation graphique est très soignée, tout comme l'ambiance immersive et le scénario bien ficelé. Les phases d'action bénéficient largement des pouvoirs du héros et les passages plus détendus rappellent la précédente aventure de Riddick. Un titre àconseiller à ceux qui avaient apprécié le premier jeux Starbeeze, pour son univers, son gampelay et… sa courte durée de vie (une dizaine d'heures), détail important puisque les jeux coûtent assez cher (voir trop) mais qui ne nuit pas globalement à la trépidante aventure de The Darkness.

Les jeux vidéo de l’été

Une Wii football et multi

L'été est très Mario cette année sur Wii avec deux jeux du célèbrissime pompier italien. Tout d'abord avec Mario Strikers Charged Football, au gameplay maîtrisé, simple et fun. Un jeu particulièrement agréable en ligne et entre amis, avec des graphismes colorés et des actions très dynamiques et inventives. Du côté de Mario Party 8, pas de grandes nouveautés… Cet opus ressemble beaucoup trop au septième volet, la wiimote en plus. Nintendo, qui avait failli baptisé « Revolution » sa dernière console tant les manettes et la prise de jeu semblaient inventives, n'a pas montré beaucoup d'ambition en ce qui concerne la série des Mario Party, amusante, mais très loin d'être révolutionnaire… Pour s'exclamer à plusieurs, gesticuler dans tous les sens et s'amuser sur un titre original et abouti, Mario Strikers Charged Football reste donc loin devant les autres pour l'été 2007 sur Wii.

Les jeux vidéo de l’été

Ninja et esprits nippons pour les Playstations.

Paradoxal… Les deux premiers chefs-d'œuvre sur Playstation 3 sont des jeux déjà sortis sur les plateformes Microsoft. Après The Elder Scrolls IV : Oblivion, d'abord proposé sur 360, voici que Ninja Gaiden Sigma débarque chez Sony. Cette nouvelle version du jeu succède à Ninja Gaiden et Ninja Gaiden Black, arrivés respectivement en 2004 et 2005 sur la première Xbox. Heureusement que ce titre est phénoménal et qu'il a été boosté et lifté pour sa nouvelle parution. Techniquement proche de la perfection, graphiquement sublime et doté d'une durée de vie hallucinante, Ninja Gaiden Sigma se veut aussi beaucoup plus simple que ses aînés. Il s'avère néanmoins particulièrement ardu mais quelques efforts acharnés suffiront quand des exploits surhumains ne permettaient pas de voir la fin du premier opus. L'aventure s'annonce donc passionnante, haletante et corsée pour ce jeu qui ne vieillit pas et qui a été complété d'une nouvelle héroïne en la personne de Rachel. Seul bémol : les caméras, toujours un peu gênantes, mais ça fait presque partie du gameplay… A vos sabres donc !

Les jeux vidéo de l’été
Enfin, à défaut d'autre hit sur la PS3, la rédaction de Saphirnews vous propose son coup de cœur de l'année sur PS2 : Okami. Plus qu'un jeu vidéo, ce titre peut prétendre au rang d'œuvre d'art. Il propose une aventure d'une poésie inouïe, avec une ambiance graphique inédite et envoûtante, des musiques somptueuses, un gameplay d'une richesse étonnante et variée… Oui, tout cela à la fois et ce n'est pas fini. La durée de vie est phénoménale, le scénario surprenant, les personnages attachants, les quêtes annexes multiples et passionnantes… Quoi d'autre ? Si, si, je continue : dans un Japon traditionnel anéanti par des forces obscures, la déesse Okami se réincarne en loup blanc divin, que vous dirigerez tout au long de l'aventure. Aidé par le fidèle Issun, artiste peintre minuscule et goguenard, vous devrez redonner à la nature ses droits, faire refleurir le Nippon tout entier en croisant différents destins non dénués d'humour, de mythes et de légendes… Il faudra aussi retrouver les autres divinités et réapprendre les techniques du pinceau, qui permettent de figer l'action à tout moment pour faire parler les éléments. C'est dans les petits détails que l'on reconnaît les grands jeux, et celui-ci en déborde presque, comme un tableau pointilliste… Ce titre ressemble d'ailleurs à une estampe japonaise en mouvement perpétuel. Cette production hors norme a pourtant été injustement boudée par le public. Les studios Clover, créateurs de ce bijou, ont d'ailleurs cessé d'exister. Alors dépêchez vous, car c'est le jeu de l'année… S'il n'y en avait qu'un à amener sur une île, ce serait celui là.




Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu