Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Les gestes anti-Yitzhak Rabin condamnés

| Mardi 6 Novembre 2007



Lundi, le Premier ministre israélien Ehoud Olmert a condamné les militants extrémistes qui avaient marqué l'anniversaire de l'assassinat de Yitzhak Rabin, la veille, en sifflant pendant une minute de silence et en placardant des affiches du président Shimon Perès avec une keffieh palestinienne.

L'ambiance rappelait celle qui avait régné dans les jours avant l'assassinat de l'ancien Premier ministre, il y a 12 ans.

M. Olmert a qualifié les actes des militants extrémistes d'"odieux et intolérables", et a promis que "nous ne laisserons pas cela se reproduire".

Pour marquer l'anniversaire de la mort de M. Rabin, tué le 4 novembre 1995 par un extrémiste israélien opposé à la cession de terres aux Palestiniens, un groupe de militants anti-arabes a placardé dimanche à Jérusalem des affiches où M. Perès -proche et successeur de M. Rabin- porte la keffieh palestinienne. En dessous du portrait, on pouvait lire "Perès, président des Arabes".

Plus tard, lors d'un match de football, des centaines de supporters du Beïtar Jérusalem ont sifflé la minute de silence censée rendre hommage à M. Rabin. Parmi les fans du club, certains groupes sont réputés nationalistes et racistes.




Loading












Recevez le meilleur de l'actu