Connectez-vous S'inscrire






Archives

Les français de Guantanamo bientôt libérés

Rédigé par De presse Revue | Mercredi 12 Mai 2004

Après plus de 2 ans de detention dans la plus grande trangression des lois internationales et dans des conditions trés suspectes; les sept français devraient dans les prochains jours être libéré du 'camp' Guantanamo. Pour la plupart arrétés en Afghanistan lors de l'invasion américaine, ils n'ont aujourd'hui aucun statut hormis celui de combattants énnemis. Les familles françaises trés inquiètent sur leur état physique et psychologique n'ont reçu que peu de nouvelles d'eux depuis leur mise en détention. Dès leur retour en France, ils pourraient être mis en examen par l'Etat français sous la pression du gouvernement américain.



Après plus de 2 ans de detention dans la plus grande trangression des lois internationales et dans des conditions trés suspectes; les sept français devraient dans les prochains jours être libéré du 'camp' Guantanamo. Pour la plupart arrétés en Afghanistan lors de l'invasion américaine, ils n'ont aujourd'hui aucun statut hormis celui de combattants ennemis. Les familles françaises trés inquiètent sur leur état physique et psychologique n'ont reçu que peu de nouvelles d'eux depuis leur mise en détention. Dès leur retour en France, ils pourraient être mis en examen par l'Etat français sous la pression du gouvernement américain.

La France agit

Le transfert en France de la totalité ou d'une partie des Français détenus sur la base américaine de Guantanamo (Cuba) pourrait avoir lieu dans 'quelques semaines', a affirmé mardi le ministre français de la Justice Dominique Perben après avoir rencontré son homologue américain John Ashcroft.

'C'est une affaire de quelques semaines', a déclaré M. Perben lors d'un point de presse après avoir rencontré lundi M. Ashcroft à Washington en marge d'une réunion des ministres de l'Intérieur et de la Justice des pays du G8 (Etats-Unis, France, Allemagne, Italie, Royaume-Uni, Canada, Japon, Russie) dans la capitale américaine.

'Une note nous a été envoyée par le gouvernement américain qui est en cours d'examen au niveau français, pour examiner les conditions dans lesquelles les Français pourraient, pour tout ou partie d'entre eux, rejoindre la France. Et nous étudions actuellement le cadre juridique dans lequel cela pourrait se réaliser dans les prochaines semaines', a précisé M. Perben.

'Il est difficile de fixer la date aujourd'hui. Le processus est très sérieusement et très techniquement engagé', a-t-il ajouté.

'Nous souhaitons aboutir le plus vite possible sur ce dossier. S'il devait y avoir retour des ressortissants, il appartiendrait bien sûr aux autorités judiciaires françaises d'étudier au cas par cas la situation judiciaire de ces personnes. Ce sera dès lors le travail des juges d'instruction', a-t-il indiqué.

Un sort incertain

Sept Français sont actuellement détenus sur la base américaine de Guantanamo, a-t-il précisé. Selon une liste confirmée de source judiciaire en France, les sept hommes sont Mustaq Ali Patel, Mourad Benchellali, Ridouane Khalid, Imad Kanouni, Nizar Sassi, Brahim Yadel et Khaled Ben Mustafa.

Quelque 600 étrangers originaires d'une quarantaine de pays, pour la plupart capturés durant la guerre en Afghanistan à l'automne 2001, sont prisonniers à Guantanamo.

Le 29 avril, le secrétaire d'Etat américain Colin Powell avait annoncé qu'une décision pourrait être rapidement prise sur le sort des Français.

Les défenseurs de plusieurs des sept Français détenus à Guantanamo s'interrogent sur le sort qui leur sera réservé à leur retour en France, après plus de deux ans de détention.






Dans la même rubrique :
< >

Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu