Connectez-vous S'inscrire






Archives

Les fonctionnaires se mobilisent contre les suppressions de postes

| Jeudi 15 Mai 2008

Afin de dénoncer "la politique de démantèlement" du service public ainsi que les suppressions de milliers de postes prévues pour l'année 2008/2009, les fonctionnaires ont appelé à une grève et à une journée de manifestations dans toute la France ce jeudi 15 mai.



Xavier Darcos, ministre de l'Education nationale
Xavier Darcos, ministre de l'Education nationale
Selon le Syndicat enseignant Unsa, près de deux instituteurs sur trois devraient être en grève aujourd'hui, et un enseignant sur deux dans les collèges et lycées. La CGT fonctionnaires prévoit également que les personnels des douanes, des hôpitaux ou encore de la culture soient "très mobilisés".

Et si à Paris, le cortège des manifestants partira à 14H00 de la place d'Italie pour se diriger vers la place de la République, des manifestations similaires sont prévues ce jeudi dans toutes les grandes villes de France.

Comme lors de la dernière grande grève des enseignants du 24 janvier, le ministre de l'Education nationale Xavier Darcos a décidé de mettre en place son Service minimum d'accueil (SMA) dans les villes qui le désirent afin d'assurer un accueil des enfants scolarisés dans le primaire. Les syndicats voient dans cette mesure du ministre, qui devrait être suivie par près de 3000 communes, une "remise en cause du droit de grève".

L'appel à la grève et à la manifestation résulte de la décision du gouvernement de supprimer 22 900 postes dans la fonction publique. 11 200 devraient l'être dans l'enseignement, dont 8 830 dans l'enseignement public, et 35 000 autres suppressions sont annoncées pour 2009. Xavier Darcos a quant à lui souligné mercredi qu'il n'était pas question de "revenir" sur les suppressions d'emplois prévues.




Dans la même rubrique :
< >

Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu