Connectez-vous S'inscrire






Archives

Les élections palestiniennes sous tutelle américaine

Rédigé par Mom Nicolas | Mercredi 29 Décembre 2004

Les élections présidentielles palestiniennes se préparent. Elles auront lieu le 9 janvier. Le candidat en lice, favoris du gouvernement Bush n’est autre que Mahmoud Abbas. Une série de mesures sont d’ores et déjà anticipées, et une aide financière du gouvernement américain est allouée à l’autorité palestinienne. Les campagnes électorales sont cependant contrôlées et réduites à l’espace privé.



Les élections présidentielles palestiniennes se préparent. Elles auront lieu le 9 janvier 2005. Le candidat en lice, favoris du gouvernement Bush n’est autre que Mahmoud Abbas. Une série de mesures sont d’ores et déjà anticipées, et une aide financière du gouvernement américain est allouée à l’Autorité palestinienne. Les campagnes électorales sont cependant contrôlées et réduites à l’espace privé. 

 

Les électeurs palestiniens seront marqués à l'encre indélébile et les urnes seront scellées et numérotées pour éviter d'éventuels votes multiples et des fraudes pendant le scrutin présidentiel du 9 janvier prochain. Environ 80 observateurs internationaux seront présents dans les bureaux de vote en Cisjordanie et dans la bande de Gaza. Quelque 17 000 instituteurs et professeurs sont formés actuellement pour tenir les 3000 bureaux de scrutin.

 

Une campagne électorale limitée à l’espace privé

 

Le gouvernement israélien a annoncé une série de mesures censées à faciliter la tenue de l'élection palestinienne. Elles comprennent notamment le retrait de l'armée des grandes villes de Cisjordanie, et la liberté de mouvement des électeurs, des candidats et des observateurs. Quant à la participation au scrutin des Palestiniens de Jérusalem-Est, ils pourront voter dans cinq bureaux de poste. Par contre, les candidats ne pourront mener une campagne électorale que dans des lieux privés, et non sur la place publique.

 

Abbas sur les traces d’Arafat

 

Neuf candidats sont en lice pour succéder au président de l'Autorité palestinienne, Yasser Arafat, décédé le 11 novembre. Le candidat du Fatah et compagnon de route de M. Arafat, Mahmoud Abbas, 69 ans, semble assuré de remporter l'élection. Conscient de l’importance du symbole Arafat, M. Abbas a promis mardi, lors d'un rassemblement électoral, de suivre les pas de Yasser Arafat, tout en soulignant qu'il chercherait, par des discussions de paix avec Israël, à obtenir la création d'un État palestinien indépendant.

 

Une campagne sous tutelle américaine

 

Par ailleurs, les États-Unis ont débloqué mardi une aide de 20 millions de dollars à l'Autorité palestinienne, en proie à de graves problèmes financiers. Selon un communiqué de l'ambassade américaine à Tel-Aviv, cette somme ne servira pas seulement à parer aux besoins budgétaires les plus pressés du gouvernement palestinien, mais l'aidera aussi à préparer l'élection du 9 janvier et à aller de l'avant dans son programme de réformes.





Dans la même rubrique :
< >

Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu