Connectez-vous S'inscrire






Arts & Scènes

Les célèbres fables de Kalila et Dimna exposées à l'Institut du monde arabe

Rédigé par Fatima Khaldi | Mercredi 9 Septembre 2015

« Paroles de bêtes », qui sera présentée à l'Institut du monde arabe dès le 11 septembre, exposera le plus célèbre recueil de fables animalière de la littérature ancienne. Oeuvre fondatrice de la littérature aussi bien orientale qu'occidentale, Kalila et Dimna, initialement destinée à l'éducation morale des princes, a inspiré d'illustres auteurs comme La Fontaine.



Ibn al-Muqaffa, Kalila wa Dimna, Égypte ou Syrie, XIVe siècle : Les chacals Kalila et Dimna en train de converser © BNF
Ibn al-Muqaffa, Kalila wa Dimna, Égypte ou Syrie, XIVe siècle : Les chacals Kalila et Dimna en train de converser © BNF
Fables animalières écrites en sanskrit au Ive siècle après Jésus-Christ par un brahmane du Cachemire, Kalila wa Dimna (Kalila et Dimna) a été traduit en persan puis en arabe au VIIIe siècle par Ibn Al Muqaffa, premier grand prosateur arabe et secrétaire de l’administration ommeyade et abbasside.

Témoins de l’histoire, les deux narrateurs principaux, deux chacals prénommés Kalila et Dimna se livrent à un apologue découpé en 18 nouvelles et rapportent ainsi les aventures vécues à la cour du lion, le roi du pays. Sont données, au fil des histoires, des conseils de bonne conduite, des préceptes et des morales. Un recueil produit à la demande d’un raja qui avait initialement été destiné à l’éducation morale et civile des princes.

Considérées comme une œuvre littéraire majeure et appréciée pour ses illustrations la traduction fidèle du texte d'Ibn Al Muqaffa, les fables seront ensuite reprises en castillan puis diffusées dans toute l’Europe. Un succès qui a généré de nombreuses adaptations et d’illustrations propres à chaque culture.

« Héritages d’une sagesse ancestrale, ces ouvrages nous rappellent ainsi les principes du savoir-être individuel et d’une civilité indispensable au bien vivre ensemble, dans le respect de la diversité », présente l’Institut de monde arabe (IMA) où sont présentées les œuvres dès le 11 septembre dans le cadre d'une exposition réalisée en partenariat avec la Bibliothèque Nationale de France. Le public pourra, par la même occasion et jusqu'au 31 janvier 2016, faire un tour à l’exposition événement de la rentrée « Osiris, mystères engloutis d’Égypte » inaugurée le 8 septembre en présence de François Hollande.

Exposition « Paroles de bêtes (à l'usage des princes) »
Du 11 septembre 2015 au 3 janvier 2016
Institut du Monde Arabe, Paris




Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu