Connectez-vous S'inscrire






Archives

Les Palestiniens manifestent pour soutenir le gouvernement

| Samedi 15 Avril 2006

Vendredi, plusieurs milliers de partisans du Hamas sont descendus dans les rues de la bande de Gaza aux côtés du Premier ministre, Ismaïl Haniyeh, pour soutenir son gouvernement, isolé par la communauté internationale et sans argent.



Nous ne cèderont pas

M. Haniyeh a affirmé que les "tentatives d'isoler" son cabinet étaient vouées à l'échec, lors d'un discours prononcé dans le camp de réfugiés de Jabaliya, au nord de Gaza. "Nous ne cèderons pas et les tentatives d'isoler le gouvernement échoueront", a-t-il lancé aux fidèles dans une mosquée.
"Le peuple palestinien n'abandonnera pas son gouvernement malgré les pressions et le blocus. Nous nous contenterons de manger des olives et du sel mais nous ne courberons pas l'échine", a-t-il insisté. Le Premier ministre a également accusé les Etats-Unis de mener une campagne internationale contre son gouvernement, après la suspension des aides directes américaines et européennes, pour "faire échouer la mise en pratique" de la démocratie par les Palestiniens. Aux Etats-Unis, le gouvernement américain a interdit à ses ressortissants toute transaction commerciale avec le gouvernement palestinien, a-t-on appris vendredi après du Trésor américain.

Un appel aux dons sur Internet

M. Haniyeh a indiqué que plusieurs ministres de son gouvernement se rendraient dans des pays arabes, dont Mahmoud Zahar, ministre des Affaires étrangères, qui doit entamer bientôt en Egypte une tournée régionale. L'objectif est de lever des fonds après la suspension des aides de l'UE et des Etats-Unis, qui comme Israël considèrent que le Hamas est une organisation terroriste. M. Zahar "va essayer de rompre l'isolement international et d'obtenir plus de soutiens politiques et financiers", a affirmé le porte-parole du gouvernement, Ghazi Hamad. En raison de la crise financière, l'Autorité palestinienne n'a pas encore pu payer les salaires de mars des quelque 140.000 fonctionnaires qui permettent de faire vivre environ 23% de la population. Exsangue, le Hamas a lancé un appel aux dons sur son site internet. "Pour aider vos frères palestiniens à résister (...), nous vous appelons à faire un don au peuple palestinien", peut-on lire sur le site.


Moscou va octroyer une aide financière d'urgence

A Moscou, le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov a promis vendredi au président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas que Moscou allait octroyer "prochainement" une "aide financière d'urgence" aux Palestiniens. Après son discours, M. Haniyeh s'est joint à plusieurs milliers de manifestants dans les rues du Jabaliya, le plus grand camp de réfugiés de la bande de Gaza, pour protester contre la suspension des aides directes. "Nous ne mourrons pas si le blocus continue. Mais nous mourrons pour que vive la Palestine!" scandaient les manifestants, brandissant des drapeaux du mouvement Hamas, aux couleurs vertes de l'islam. A Gaza, plusieurs centaines de personnes étaient également rassemblées dans le centre-ville tandis que quelque 3.000 Palestiniens défilaient à Naplouse, en Cisjordanie, pour protester contre les tentatives visant à isoler le gouvernement. L'un des chefs du Fatah, Marwan Barghouthi, condamné à la prison à vie en Israël, a affirmé soutenir le gouvernement Hamas contre les "pressions internationales injustes", dans une interview à paraître samedi dans les journaux palestiniens.





Dans la même rubrique :
< >

Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu