Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Les Musulmans de Bosnie contre la tenue d'un concert

| Lundi 24 Septembre 2007



Jeudi, un imam bosniaque a vivement protesté contre la tenue prochaine à Mostar (sud de la Bosnie) d'un concert d'un célèbre chanteur pop croate, connu pour ses sympathies pour le régime pronazi oustachi croate de la Seconde guerre mondiale.

Seid Smajkic, imam de la ville de Mostar, a affirmé que la tenue d'un tel concert, prévu le 27 septembre dans cette ville, représentait une "provocation".

Il a rappelé que les concerts de Marko Perkovic, dont le nom de scène est Thompson, sont "constamment marqués par l'étalage de symboles fascistes", dans une déclaration à l'agence de presse Onasa.

L'imam a ouvertement accusé les admirateurs du chanteur de "flirter avec l'idéologie fasciste". Durant ses concerts, Thompson, 40 ans, toujours vêtu de noir (couleur de l'uniforme des oustachis), fait régulièrement le salut hitlérien et lance des slogans oustachis.

En mai dernier, il a été contraint d'annuler un concert prévu à Sarajevo après une levée des boucliers de la communauté musulmane et juive ainsi que de la presse et de l'opinion publique.

La ville de Mostar a été le théâtre de violents affrontements entre les communautés musulmane et croate qui se sont fait la guerre pendant onze mois en 1993-1994. Aujourd'hui, la ville est toujours divisée entre les deux communautés.





Loading












Recevez le meilleur de l'actu