Connectez-vous S'inscrire






Archives

Les Français en majorité contre un boycott des Jeux olympiques

| Lundi 24 Mars 2008

Un sondage CSA indique ce lundi 24 mars que 55% des Français seraient contre un boycott des Jeux olympiques de Pékin. Allant dans le même sens, le président du Comité international olympique (CIO), Jacques Rogge, estime que les JO, organisés à Pékin, pourraient changer la Chine. Dans le même temps, l'ancien ministre de la Culture Jack Lang a appelé le ministre des Affaires étrangères Bernard Kouchner à s'exprimer "sur un sujet aussi vital" que le Tibet.



Sondage

Selon un sondage CSA publié ce lundi 24 mars 2008 par le quotidien Libération et réalisé pour l'ONG Reporters sans frontières (RSF), 55% des Français sont contre un boycott des Jeux olympiques de Pékin.

Par contre, 53% des personnes interrogées se disent favorables à un boycott de la part des politiques comme le président Nicolas Sarkozy, de la cérémonie d'ouverture des Jeux Olympiques de Pékin, ce afin de protester contre la répression des manifestants au Tibet.

Le sondage indique enfin que 42% des Français ne sont "plutôt pas favorables" au boycott de la cérémonie d'ouverture, une proposition exprimée la semaine dernière par Reporters sans frontières.

Jacques Rogge, le président du Comité international olympique (CIO)
Jacques Rogge, le président du Comité international olympique (CIO)

'Une force au service du bien'

Dans un communiqué publié ce lundi, jour d'allumage de la flamme olympie dans la ville grecque d'Olympie, le président du Comité international olympique (CIO) Jacques Rogge souligne le fait que "les Jeux olympiques sont une force au service du bien. Ils sont un catalyseur de changement, non un remède à tous les maux."

"Le CIO est respectueux des droits de l'homme. Nous respectons les ONG et les groupes militants, ainsi que les causes qu'ils soutiennent - nous dialoguons du reste régulièrement avec eux - mais nous ne sommes ni une organisation politique, ni un organisme militant", précise le président du CIO, qui estime que la Chine "changerait" grâce à l'organisation, en été, des JO.

'Sors de ta réserve'

S'adressant à son "ami" le ministre des Affaires étrangères Bernard Kouchner, l'ancien ministre de la Culture Jack Lang l'a appelé dimanche 23 mars au micro du Grand Rendez-vous Europe-1/TV5Monde/Le Parisien/Aujourd'hui en France a sortir de sa "réserve" s'agissant des répressions de manifestations au Tibet.

"Bernard, sors de ta réserve. Tu dois sur un sujet aussi vital, pour lequel tu t'es battu tout au long de ta vie, tu dois aujourd'hui t'exprimer avec force, avec clarté, avec netteté", a appelé Jack Lang, avant d'ajouter : "Nous avons été ensemble ministres de François Mitterrand. Lui et moi, nous avons été les ministres qui ont à plusieurs reprises accueilli le Dalaï Lama à Paris, et je dis à Bernard: que sont devenues les paroles enflammées et justes que tu prononçais en ce temps-là? Se sont-elles envolées, telles de feuilles mortes sous les lambris des palais ministériels ?"







Dans la même rubrique :
< >

Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu