Connectez-vous S'inscrire






Archives

Les Black Stars vont-ils s’offrir le Brésil ?

Rédigé par Aurélien Soucheyre | Lundi 26 Juin 2006

Le Ghana est la seule équipe africaine à avoir atteint les 8e de finale de la Coupe du Monde. Elle possède le joueur africain le plus cher de l’histoire du football : Michael Essien. Vainqueurs de la République Tchèque et des Etats-Unis, les «Black stars» ont créé la surprise en sortant victorieux du difficile groupe E. Ils affrontent le mardi 27 juin un Brésil tenant du titre qui fait figure de favori.



La principale star de l'équipe : Michael Essien
La principale star de l'équipe : Michael Essien
Plus ambitieux que jamais et souvent surnommés «les Brésiliens de l’Afrique», les Ghanéens vont certainement jouer sans complexes face au «véritable» Brésil. Comme à leur habitude, l’attaque se fera sans doute dès les premières minutes du match. Contre la République Tchèque, ils ont d’emblée muselé leurs adversaires et quadrillés la totalité du terrain. Cette technique tant collective qu’individuelle rappelle celle du foot samba. Les Ghanéens séduisent par leur enthousiasme et leur forte technicité, mais aussi par une volonté d'aller constamment de l'avant et une pratique instinctive du foot.

L’équipe du Ghana peut aussi s’appuyer sur de fortes personnalités : comme le polyvalent Michael Essien, parti de Lyon vers Chelsea pour 38 millions d’euros, le solide défenseur Samuel Kuffour ou encore le milieu et capitaine Stephen Appiah. Depuis leur dernier coup d'éclat avec cette sortie victorieuse du redoutable groupe E, la confiance ghanéenne est encore montée d’un cran.

Stephen Appiah, capitaine de la sélection ghanéenne
Stephen Appiah, capitaine de la sélection ghanéenne

Le talent et la confiance


Avant même le début de la compétition, le Ghana a affiché ses ambitions pour cette Coupe du monde 2006. «Nous sommes là pour gagner, pas juste pour participer. Tous mes joueurs évoluent dans de grandes équipes et disputent régulièrement la Ligue des champions ou la Coupe de l'UEFA. Ils n'ont peur de personne» insiste leur entraîneur Dujkovic.

Cette confiance est aussi présente chez les joueurs. «Nous pouvons être la surprise de ce tournoi car nous disposons de bons joueurs dans tous les compartiments du jeu. Notre milieu de terrain, en particulier, est de grande qualité et manœuvre très bien», rajoute le milieu Otto Addo.

L'association entre Michael Essien de Chelsea et Stephen Appiah de Fenerbahçe est en effet le véritable moteur de l’équipe. «Si nous réussissons à éviter les erreurs, nous pouvons battre n'importe quelle équipe. Je crois sincèrement que nous n'avons rien à envier aux sélections européennes ou américaines», surenchérit le capitaine et ancien de la Juventus, Stephen Appiah.

Une ambition et une confiance surprenantes de la part d’une équipe qui dispute la première phase finale de l'histoire de son pays et dont la moyenne d’âge des joueurs est de 23 ans. Les «Black Stars» possèdent cependant l'un des plus beaux palmarès du foot africain avec quatre victoires en CAN et des titres mondiaux chez les cadets et les juniors.

Le Ghana souhaite «donner de la joie à ses supporters» et organisera la prochaine Coupe d'Afrique des Nations en 2008.





Dans la même rubrique :
< >

Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu