Connectez-vous S'inscrire






Archives

Législatives: 1er tour dimanche

| Samedi 9 Juin 2007

Dimanche, les 44,5 millions d'électeurs français sont appelés aux urnes, pour désigner, pour 5 ans, leurs 577 députés. La campagne officielle radio-télévisée s'est achevée vendredi à minuit, mais la campagne de terrain se poursuit samedi.



Assemblée Nationale
Assemblée Nationale

Fin de la campagne officielle radio-télévisée

La campagne officielle radio-télévisée s'est achevée vendredi à minuit, mais contrairement à ce qui se passe pour l'élection présidentielle, la campagne de terrain se poursuit samedi, les candidats étant autorisés à distribuer des tracts et tenir des réunions.

Pour ce premier tour des élections législatives, qui aura lieu dimanche, pas moins de 7.639 candidats présentés par quelque 80 partis et formations politiques se présentent aux suffrages des Français. Malgré cette multiplicité des candidatures, le scrutin ne devrait pas révéler de grande surprise, tant le parti du nouveau président, l'UMP, part favori, dans la foulée de sa victoire à la présidentielle.

Environ 700.000 électeurs d'Outre-mer résidant aux Antilles, en Guyane ou à Saint-Pierre et Miquelon votent ce samedi, un jour avant les électeurs de métropole.

Un travail politique et intellectuel

Hier, François Fillon a achevé la campagne du premier tour des législatives en réclamant une majorité pour "prolonger l'élan" né de l'accession de Nicolas Sarkozy à l'Elysée. "Vous avez choisi la rupture, vous avez choisi l'action", a rappelé le Premier ministre aux électeurs de son fief sarthois de Sablé, en leur réclamant de "prolonger l'élan psychologique" du 6 mai en offrant au gouvernement une victoire aux législatives dimanche et le 17 juin.

Les dirigeants socialistes, pour leur part, ont continué d'avancer leurs pions en vue de la refondation du PS après les législatives. L'ancien ministre socialiste des Affaires étrangères, Hubert Védrine, a appellé le PS à faire "un travail politique et intellectuel", car le pays a besoin d'"une opposition qui tienne la route et fasse de vraies propositions".

Les premières urgences

Une fois élus, les nouveaux députés n'auront que quelques jours pour se mettre au travail. Dès début juillet et jusqu'au 10 août, ils devront se prononcer lors d'une session extraordinaire du Parlement sur une série de mesures emblématiques du nouveau pouvoir. Parmi ces premières "urgences", les mesures fiscales et financières sur les droits de succession, l'exonération des intérêts d'emprunt, la détaxation des heures supplémentaires, déjà annoncées par le gouvernement Fillon.

Devrait suivre une série de textes sur la sécurité et l'immigration, comme les peines plancher, la suppression de l'excuse de minorité pour les multirécidivistes, la réforme du regroupement familial, sans oublier l'autonomie des universités...





Dans la même rubrique :
< >

Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu