Connectez-vous S'inscrire






Archives

Le voile hors la loi !

Rédigé par El abed Fatima | Vendredi 20 Juin 2003

Au moment où le débat sur la question du voile venait de passer au second plan pour laisser la place aux revendications d'ordre social sur le reforme des retraites avec l'agitation de ces dernières semaines, cette question revient au centre de l'actualité avec une volonté de plus en plus prononcée du gouvernement en faveur d'une loi prohibant le port du voile au sein des écoles.



Au moment où le débat sur la question du voile venait de passer au second plan et pour laisser sa place aux revendications d'ordre social sur le reforme des retraites avec l'agitation  de ces dernières semaines, cette question revient au centre de l'actualité avec une volonté de plus en plus prononcée du gouvernement en faveur d'une loi prohibant le port du voile au sein des écoles.

 

Le voile, encore et toujours le voile

 

Signes ostentatoires pour certains, aboutissement d'un chemin spirituel et personnel pour cel­les qui le portent, le voile suscite toujours les réactions les plus vives, parfois les plus radi­cales en diabolisant et surtout en oubliant qu'il y a une personne derrière pouvant se sentir blessée par tant d'offensives.

 

Le débat prend de la vitesse

 

Même si Jacques Chirac reste réticent à cette idée, le gouvernement semble prêt à franchir le pas avec bien sûr une certaine prudence car le dossier reste sensible.

Pour ne point toucher à la Loi de 1905 sur la laïcité et à ses valeurs, on veut inscrire la ques­tion du voile dans le cadre d'une loi d'orientation scolaire, afin de redéfinir les règles, cadres et les limites à ne pas dépasser.

 

Deux visions s'affrontent

 

L'une activiste et déterminée et l'autre plus modérée et hésitante.

A droite, les avis sont clairs et tranchants : une loi s'impose, cette revendication faite en cœur par plusieurs élus partisans d'une législation à ce sujet. A gauche, les hésitations se mêlent à la volonté de clarifier le sujet sans condamner ou inter­dire voire exclure une partie de la population.

Ce projet de loi voit se former ses premiers opposants, preuve faite par un appel 'Oui à la laïcité, non aux lois d'exception' signée par six cent personnes à ce jour (philosophes, politi­ques….). Publiée par le journal Libération le 20 mai 2003.

Ces derniers espèrent déplacer le débat afin de ne pas viser les personnes portant le voile et ainsi les placer au centre d'une polémique parfois très vive.

L'élaboration des limites du cadre de la loi reste politique mais le débat risque de devenir na­tional avec les dérives qui en découlent 'au nom de la laïcité'.

 

L'action du Conseil Français du Culte Musulmans CFCM

 

A  l'issue d'une réunion qui s'est déroulée le 31 mai dernier, le Conseil Français du Culte Musulman a opté pour la décision d'une assemblée regroupant un nombre restreint de personnes choisies afin de répondre à la question du voile, ceci  visant à donner un avis plus clair sur le sujet et 'orienter' les décisions pour apporter une  base de réflexion au dialogue.

Deux femmes ont été désignées pour étudier la question du voile. Ce rapport remis le seize juin 2003 et  réalisé par Dounia BOUZAR (auteur entre autre du livre l'une voilée, l'autre pas) et de Fatiha AJBLI (Représentant l'U.O.I.F) a été considéré comme trop pertinent au niveau de  la vision sociologique et sociale sans se concentrer sur la partie théologique.





Dans la même rubrique :
< >

Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu