Connectez-vous S'inscrire






Votre revue de presse

Le soulier du "lanceur de chaussures" explose les ventes

Rédigé par pouf.badaboum@gmail.com | Dimanche 20 Septembre 2009

Une paire de chaussures en cuir marron et noir, baptisée au Bangladesh du nom du journaliste Mountazer al-Zaïdi devenu célèbre pour avoir lancé ses chaussures à la tête de l'ancien président américain George W. Bush, figure aujourd'hui en tête des ventes dans l'est du pays.



Tikrit (Irak) : statue de 2 mètres, en hommage au journaliste Mountazer al-Zaidi, le lanceur de chaussures, à l'adresse de l'ancien président américain George W. Bush.
Tikrit (Irak) : statue de 2 mètres, en hommage au journaliste Mountazer al-Zaidi, le lanceur de chaussures, à l'adresse de l'ancien président américain George W. Bush.
Les "chaussures Zaïdi" ont été inventées par des vendeurs de la ville de Sylhet (nord-est) qui voulaient surfer sur la popularité du journaliste, devenu au Bangladesh un véritable héros après avoir osé lancé ses chaussures à la tête de George W. Bush lors d'une conférence de presse à Bagdad en décembre dernier.

"C'est la dernière mode à Sylhet. Tout le monde veut avoir des 'Zaïdi' ", affirme le propriétaire d'un magasin de la ville, Abdul Awal.

"Elles ressemblent aux chaussures classiques que portent les hommes mais elles sont vendues 30 dollars, soit l'un des modèles les plus chers du marché au Bangladesh", reconnaît-il.

Les ventes se sont en particulier envolées en prévision de la fête musulmane de l'Aïd el-Fitr marquant la rupture du jeûne du mois du ramadan, (...) traditionnellement marquée dans tout le monde musulman par l'achat de nouveaux habits.

"Les jeunes hommes achètent ces chaussures en marque de respect à Zaïdi", a souligné un homme d'affaires de Sylhet, Faruq Mahmud Chowdhury.

Mountazer al-Zaïdi, qui a recouvré la liberté mardi après neuf mois de prison, était devenu célèbre le 14 décembre 2008 lors d'une conférence de presse à Bagdad de George W. Bush, qui effectuait sa dernière visite dans le pays envahi par ses troupes en 2003.

Le journaliste avait lancé ses chaussures, pointure 43, à la tête de Bush, qui les avaient évitées de justesse, en criant : "C'est le baiser d'adieu, espèce de chien".


Source : 7sur7.be -15/09/2009




Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 27 Mai 2011 - 20:37 Yusuf Islam (Cat Stevens) à Paris Bercy


Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu