Connectez-vous
Islam | Musulman | Toute l’actu sur Saphirnews.com
Facebook
Twitter
Google+
Dailymotion
YouTube
Rss





Livres

Le sens des priorités

Rédigé par La Rédaction | Mardi 4 Septembre 2012



Pour parfaire sa pratique religieuse, améliorer son comportement de tous les jours et approfondir sa foi, comment le croyant doit-il hiérarchiser le flot d’informations qu’il trouve dans le Coran et la Sunna (Tradition prophétique) ? Comment suivre les prescriptions religieuses liées à la foi (et donc au bien-être de l’individu), sans qu’elles prennent le dessus sur des actes obligatoires, qui relèvent, eux, du domaine des relations sociales (et donc du bien-être de la collectivité) mais qui sont pourtant délaissés par nombre de musulmans ?


Le sens des priorités
C’est tout le propos de Cheikh Yusuf Al-Qaradawi, prédicateur que l’on ne présente plus tant il est connu comme étant l’un des grands penseurs de l’islam contemporain (avec plus de 70 ouvrages à son actif), par son émission télévisuelle sur Al-Jazeera suivie par des millions de personnes et par ses prises de position théologiques, voire politiques, souvent courageuses.

Dans son ouvrage Le Sens des priorités. Étude contemporaine à la lumière du Saint Coran et de la Sunna*, Yusuf Al-Qaradawi, qui est également président du Conseil européen de la fatwa et de la recherche, dénonce la tendance actuelle d’un grand nombre de musulmans à donner la priorité aux ramifications de la religion, au détriment de ses fondements.

Par exemple, l’interdiction de la photographie et de la musique ou le port du niqab (voile intégral) font l’objet d’une grande divergence parmi les savants musulmans, pourtant ces sujets sont mis en avant par ceux-là mêmes qui cherchent à « imposer l’avis qu’ils se sont forgés en négligeant complètement les défis de l’islam moderne », tance Al-Qaradawi.

« Un grand nombre d’actes surérogatoires sont pratiqués au détriment d’actes obligatoires, dénonce-t-il. Certains musulmans s’adonnent par exemple au rappel et aux invocations, mais délaissent en toute impunité des actes d’extrême importance tels que la bienfaisance envers les parents, les liens de filiation, la sympathie envers les voisins, la compassion envers les pauvres, la prise en charge d’orphelins et de nécessiteux, le rejet du mal et la lutte contre les injustices sociales et politiques. »

Or, les valeurs de l’islam, troisième religion monothéiste, peuvent aussi véhiculer « un projet de civilisation capable d’apporter des solutions aux problèmes des sociétés contemporaines ». Al-Qaradawi rappelle, en effet, que « la défense de l’opprimé, l’apport intellectuel et la médiation sociale », mais également la lutte pour « la justice et l’égalité, la défense des droits de l’homme, en général, et ceux des faibles en particulier » sont, eux aussi, des actes d’adoration, qui, du fait de leur intérêt public, ne doivent pas être pour autant négligés en faveur des actes d’adoration d’intérêt individuel tels que la prière.

Mieux comprendre pour mieux agir

Pour « lutter contre les tares qui existent à l’intérieur de la communauté musulmane », selon l’expression même de l’auteur, celui-ci nous propose une méthodologie de la pensée et de l’action.

Il s’agit pour lui de lutter contre « la pensée figée, le mimétisme et le littéralisme dans le domaine de la jurisprudence, le formalisme dans le culte et l’attachement aux détails, le non-respect de la diversité des avis », mais aussi d’éviter « une compréhension limitée tout à la fois de la religion et de la réalité et des règles qui régissent nos sociétés actuelles, une dureté dans la diffusion du message de l’islam, l’arrogance du comportement et le sentiment de supériorité ».

C’est ainsi qu’au fil des pages l’auteur nous apprend à mieux saisir les finalités des prescriptions religieuses : il faut « pouvoir concilier les finalités invariables de la religion et les conditions changeantes et évolutives de l’être humain », dit-il. Il nous donne de nombreuses clés : « La connaissance doit précéder l’action » ; « Comprendre avant d’apprendre » ; « Priorité à l’ijtihâd (effort de réflexion) mais sans mimétisme » ; « Un critère de préférence infaillible : le Coran » ; « Priorité à l’action durable et aux utilités multiples », etc., constituent plusieurs thèmes importants de son livre.

La voie de l’éducation : savoir-être et savoir-faire

Prônant le courant du « juste milieu », l’auteur invite ainsi les lecteurs à s’attacher à « la globalité, l’équilibre et la profondeur, la compréhension des finalités de l’islam », un équilibre à maintenir « entre conservatisme et réformisme, entre principes immuables de la religion et variabilité des époques ». Pour Al-Qaradawi, « l’évolution intellectuelle, spirituelle et morale est la base de tout projet civilisationnel ».

Pour cela, il faut commencer par le commencement, c’est-à-dire l’éducation du musulman et de la musulmane : « une éducation profonde qui ne se limite pas seulement à l’apparence » et pluridimensionnelle. Cette éducation doit être « équilibrée, sans verser ni dans l’extrémisme, ni dans le laxisme. Intellectuellement par une vaste culture, spirituellement par une pratique régulière et équilibrée, physiquement par le sport, moralement par les bonnes mœurs, socialement par l’engagement et la contribution, politiquement par l’encadrement et la formation », précise-t-il.

De fait, l’ouvrage Le Sens des priorités, de Yusuf al-Qaradawi, participe pleinement à cet effort d’éducation et de connaissance approfondie que se doit d’entreprendre tout-e musulman-e en quête d’amélioration sur le plan tant personnel que collectif.


* Cheikh Yusuf al-Qaradawi, Le Sens des priorités. Étude contemporaine à la lumière du Saint Coran et de la Sunna, Bayane Éditions, 2009, 288 p. 14,90 €.

le_sens_des_priorites_mot_de_l_editeur.pdf Le sens des priorites_mot de l editeur.pdf  (24.21 Ko)
le_sens_des_priorites_presentation_par_yusuf_al_qaradawi.pdf Le sens des priorites_presentation par Yusuf Al-Qaradawi.pdf  (72.39 Ko)
le_sens_des_priorites_table_de_matieres.pdf Le sens des priorites_table de matieres.pdf  (61.74 Ko)



La Rédaction


Livres | Congrès International féminin


Inscription à la newsletter



Loading





L'actu vue par Yace