Connectez-vous S'inscrire






Archives

Le recteur de l'académie de Lyon devrait être limogé

| Mercredi 21 Mars 2007

Son cas sera examiné aujourd’hui en conseil des ministres. Et Alain Morvan, recteur de l’académie de Lyon devrait être limogé en raison des « pressions » dont il a accusé le ministre de l’Intérieur Nicolas Sarkozy d’avoir exercé sur lui.



Il s’était opposé fermement à l’ouverture du lycée musulman de Décines, près de Lyon. Alain Morvan, recteur de l’académie de Lyon, avait motivé son refus en mettant en avant des conditions de sécurité insuffisantes ainsi que la présence d’une « direction de paille » à la tête de cet établissement. Pourtant, le lycée Al Kindi de Décines a finalement bien ouvert, ayant bénéficié d’une décision favorable du Conseil supérieur de l’éducation (CSE). Alain Morvan avait alors parlé de « pressions » exercées sur lui de la part du ministère de l’Intérieur, et en particulier de Nicolas Sarkozy, ministre de l’Intérieur et des Cultes.

Aujourd’hui 21 mars 2007, Alain Morvan devrait donc être démis de ses fonctions pour manquement à son devoir de réserve. C’est Roland Debbash, jusqu’à présent directeur général de l’enseignement scolaire et anciennement recteur des académies de Nancy-Metz et de Lille, qui devrait prendre la relève.

Alain Morvan « a su incarner avec honneur et courage la lutte contre l’extrêmisme et toutes les tentatives communautaristes », écrit Hippocampe, une association d’étudiants lyonnais, dans une lettre ouverte adressée au Président de la République. Dans l’entourage du ministre de l’Education, on précise que « même si les valeurs qu'il défend sont respectables, il n'aurait pas dû commenter des décisions de justice ».





Dans la même rubrique :
< >

Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu