Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Le procès de la mosquée de Nanterre reporté

Rédigé par La Rédaction | Jeudi 13 Mars 2014



L’audience du procès de la nouvelle mosquée de Nanterre (Hauts-de-Seine) ouvert mercredi 12 mars n’aura pas duré longtemps. Elle a été rapidement interrompue sur demande de l'avocate du gérant de la société chargée du chantier, qui a fait valoir que son client était placé sous curatelle et que cette mesure impliquait l'avis d'un expert psychiatre préalablement à tout jugement, rapporte Le Parisien.

Dans ce procès, sept personnes dont le recteur de la mosquée de Nanterre, Mohamed Boujdedi, sont poursuivies dans une affaire de détournements de fonds liés à la construction de l'édifice religieux. Mohamed Boujdedi, déjà condamné pour détournement de dons de fidèles et blanchiment de fraude fiscale en juin 2012, est soupçonné d'avoir détourné 480 000 euros. Il sera jugé pour abus de confiance.

L'Etablissement public d'aménagement Seine-Arche (Epasa) à Nanterre avait porté plainte suite à l’interruption de construction de la future mosquée Emir-Abdelkader en raison de détournements de fonds publics présumés par Novolis, l'entreprise en charge de la construction de l’édifice. Le procès a été reporté aux 9, 10 et 11 juillet prochain.

Lire aussi :
Six mois de prison ferme pour le recteur de la mosquée de Nanterre
Le recteur de la Mosquée de Nanterre face à la justice




Loading












Recevez le meilleur de l'actu