Connectez-vous S'inscrire






Religions

Le plus grand pays musulman au monde se penche sur la Shoah

Rédigé par Assmaâ Rakho Mom | Mardi 12 Juin 2007

Organisée par Libforall, une organisation non gouvernementale américaine dont l’un des membres fondateurs n’est autre que l’ancien président indonésien Abdurrahman Wahid, un colloque sur la shoah s’est ouvert aujourd’hui sur l’île indonésienne de Bali.



Abdurrahman Wahid, ancien président indonésien
Abdurrahman Wahid, ancien président indonésien
En décembre 2006, un autre colloque avait eu lieu concernant le même sujet, cette fois-ci traité tout à fait différemment. Le colloque s’était tenu à Téhéran et avait pour principal objet et sujet la négation du génocide juif durant la seconde guerre mondiale. Aujourd’hui s’ouvre à Bali, dans la ville de Jimbaran, un colloque sur la réalité de la shoah. Des rabbins, des témoins de la shoah et des responsables musulmans devraient y intervenir.

Abdurrahman Wahid, qui préside la conférence, a déclaré : « Même si je suis un bon ami du président iranien Mahmoud Ahmadinejad, je dois dire qu’il se trompe. Il a falsifié l’histoire. » Fait rarissime, des rabbins sont invités et un rabbin israélien a fait le déplacement. C’est le rabbin Daniel Landes, directeur de l’institut d’études juives de Jérusalem. « Etant donné que la plupart des histoires relatives à l’holocauste se sont produites en Occident, rares sont les témoins naturels dans les pays musulmans qui peuvent dire ‘nous savons la véracité des faits’ » a déclaré le rabbin Landes à l’Agence France Presse.

« Il n’y a pratiquement jamais de rabbins qui viennent en Indonésie. Il s’agit d’un événement très spécial » a estimé le père Franz Magnis-Suseno, prêtre catholique qui enseigne à l’université Driyakarya, à Djakarta. Par contre, aucun média n’aura pu annoncer l’événement avant son ouverture.

Pour Abraham Cooper, rabbin américain du centre Simon Wisenthal, « il s’agit d’une occasion unique de briser les stéréotypes qui sont enracinés dans le monde musulman ». Quant à Ahmad Suaedy, le directeur du Wahid Institute, il estime que « la plupart des musulmans d’Indonésie ignorent ce qu’est l’holocauste, mis à part ceux qui ont étudié au Proche-Orient ».

Avec ses 250 millions d’habitants, l’Indonésie est le plus grand état musulman au monde, un choix de lieu pour cette conférence qui n’est donc pas anodin. « Nous avons choisi Bali car Bali fait partie de l’Indonésie, le plus grand pays musulman du monde, et parce que Bali a été la cible du terrorisme et cette conférence vise toutes les formes de violence perpétrées au nom d’une religion » a ainsi déclaré à l’AFP C. Holland Taylor, président de l’ONG Libforall.





Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu