Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Le nouveau chef des Farc traqué par l'armée colombienne

| Mercredi 28 Mai 2008



L'armée colombienne traque depuis quelque temps le nouveau chef de la guérilla des Farc, Alfonso Cano, dans la cordillère des Andes du centre du pays, a annoncé mercredi un porte-parole militaire.

«Nous avons une idée de la position d'Alfonso Cano qui se trouve dans la cordillère centrale, et cela fait longtemps que nous avons lancé des opérations afin de le capturer», a déclaré le général Mario Montoya, commandant de l'armée, à la radio RCN de Bogota.

Le général a par ailleurs rejeté l'idée répandue par plusieurs experts selon lesquels le nouveau chef des Forces armées révolutionnaires de Colombie (Farc) serait plus modéré que son prédecesseur, Manuel Marulanda, le leader historique du mouvement, dont la mort a été annoncée dimanche par la guérilla marxiste.

«Nous devons être prêts à faire face à la même situation ou pire encore. Alfonso est tout autant un terroriste qu'un narcotrafiquant», a assuré M. Montoya qui a exclu un «changement rapide» au sein de la guérilla.

«Nous ne pouvons pas nous faire d'illusions en pensant qu'il va y a avoir un changement parce qu'il arrive à la tête des Farc. Je suis convaincu du contraire», a-t-il insisté.

Lors d'une conférence de presse, le commandant de l'armée a aussi annoncé avoir donné l'ordre à ses troupes de rechercher le cadavre de Marulanda, afin de déterminer les causes de sa mort.

Les Farc prétendent que leur chef est décédé d'une crise cardiaque en mars dernier, alors que le gouvernement pense qu'il a été tué lors d'une opération militaire.

«Nous savons tous que la découverte de son cadavre est une information d'intérêt national afin d'établir la cause réelle de sa mort, si ce fut un infarctus ou lors d'un affrontement», a-t-il indiqué, rappelant que les autorités avaient offert une récompense.

«Si une personne, y compris un guérillero qui déserte, nous fournit cette information, nous lui offrirons cet argent», a affirmé M. Montoya.





Loading












Recevez le meilleur de l'actu