Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Le montant des allocations familiales sera modifié, dit Fillon

| Jeudi 17 Avril 2008



Les allocations familiales versées aux parents d'adolescents seront modifiées le 1er mai, a confirmé mercredi le Premier ministre, François Fillon, les syndicats dénonçant une mesure qui pénalisera selon eux les familles de près de 600 euros par enfant. Un décret, qui repousse à 14 ans contre 11 ans actuellement l'âge à partir duquel l'allocation pour les enfants est majorée, sera publié "dans les tout prochains jours", ont annoncé les services du Premier ministre dans un communiqué.
L'allocation sera ainsi augmentée de 60 euros lorsqu'un enfant atteint 14 ans, alors qu'elle est aujourd'hui revalorisée de près de 34 euros dès 11 ans et de 60 euros à 16 ans.
Cette mesure ne concernera que les familles dont les enfants n'ont pas encore atteint l'âge de 11 ans.
Elle représente une économie de 138 millions d'euros, selon la Caisse nationale d'allocations familiales (Cnaf).
"Il ne s'agit en aucun cas pour l'Etat de faire des économies sur les dépenses de la branche famille", précise néanmoins Matignon.
"L'argent récupéré grâce à cette réforme servira à financer d'autres mesures en faveur des familles, et notamment la garde des jeunes enfants", poursuit-il. L'allocation versée aux familles qui font garder leurs enfants par une assistante maternelle sera majorée le 1er mai.
La question des allocations familiales a donné lieu à des déclarations contradictoires, le porte-parole du gouvernement, Luc Chatel, annonçant lors du compte rendu du conseil des ministres que "rien n'était prévu en la matière".
Le conseil d'administration de la Cnaf avait rejeté début février à une large majorité le projet de décret, 21 administrateurs votant contre et trois pour.
Dans un communiqué commun, les administrateurs avaient exprimé "une vive insatisfaction concernant des projets de décrets qui s'intègrent dans un contexte de perte de pouvoir d'achat s'aggravant pour les familles".
La Cnaf comptait plus de 4,6 millions de bénéficiaires des allocations familiales en France fin 2006.




Loading












Recevez le meilleur de l'actu