Connectez-vous S'inscrire






Economie

Le mois de ramadan est arrivée, Mecca-Cola aussi !

Rédigé par Ferhat Anis | Mardi 19 Novembre 2002

Ce soda, d’un goût approchant celui des grandes marques tel que Pepsi ou Coca-cola et qui se veut engagé car 20 % des bénéfices seront reversé à des organismes humanitaire, est arrivé sur le marché . Tawfik Mathlouti, son fondateur, décide de jouer la carte de la transparence et nous ouvre les portes de Mecca-cola.



Ce soda, d’un goût approchant celui des grandes marques tel que Pepsi ou Coca-cola et qui se veut engagé car 20 % des bénéfices seront reversé à des organismes humanitaire, est arrivé sur le marché . Tawfik Mathlouti, son fondateur, décide de jouer la carte de la transparence et nous ouvre les portes de Mecca-cola.

 

SaphirNet.info : Quelle à été la motivation derrière le lancement de Mecca-cola ?

 

Tawfik Mathlouti : La motivation est essentielle. Aujourd’hui le nerf de la guerre, c’est l’argent. Ce qui manque aux acteurs de la communauté en France et en Europe d’une façon générale, ce sont les moyens financiers. Nous sommes tributaire des subventions accordées aux comptes goûte, qui sont contrôlées et dont on nous impose une direction dans leur utilisation. Tributaire de ces subventions, je pense que pour mener une action libre, il faut se doter des moyens de sa politique.

Les moyens intellectuels, Al Hamdoulillah, beaucoup d’entre nous les ont. Il nous reste les moyens financiers. Face à l’absence de conscience du capital arabo-musulman dans son ensemble, il faut que les militants d’opinion sincère puissent se doter de moyens. 

 

Comment garantissez-vous le reversement des 20% des bénéfices nets aux organismes humanitaires ?

 

La seul garantie c’est ma bonne foie et ma volonté d’avoir voulu reversé par moi même sans que personne ne m’oblige à le faire .C’est une entreprise commercial, ce n’est pas une association, qui a décidé par la volonté de son initiateur de reverser pas seulement 10 % aux palestiniens mais 10% aussi aux européens pour les oeuvres européennes .Là, je crois que la garantie c’est sur le temps.

Il y a une fondation loi 1901, qui s’appelle fondation Mecca-cola pour les œuvres caritatives. Elle recevra ses sommes, il y a des bilans comptables. Je crois qu’il est prématuré, aujourd’hui, de parler de garantie de reversement.

On se donnent rendez vous dans un an, avec des bilans comptable certifiée et qui seront publiée au tribunal de commerce comme toute entreprise, et vous verrez dans la marge « soutien et donation », les 20 % des bénéfices net de cette boisson qui sont reversé à la fondation Mecca-cola. Et les comptes de la fondation Mecca-cola, puisqu’ils  n’auront pour ressource que ce pourcentage, seront clairement notifiés comme l’exige la loi.

 

 Et aux suspicieux...

Laissez moi le temps et cessez de me faire un procès d’intention. Jugez moi sur des faits. Rien ni personne ne m’a obligé à faire cela. Dans un an, on se donnent rendez-vous et vous verrez si je suis un menteur et un usurpateur ou si je crains DIEU car je ne crains aucun être humain sur cette planète  

 

Comment financez-vous Mecca-cola ?


Ce n’est pas une idée qui coûte beaucoup d’argent, il suffit de savoir travailler pour lancer un tel concept… Pourquoi ?

Je ne me lance pas dans une aventure industrielle. Je lance, ce qu‘on appelle chez les professionnelles, une marque de distribution : ça veut dire que je n’ai ni la structure de fabrication, ni la structure d’impression, ni aucune structure. La seule structure que je mets en place c’est celle du distributeur.

Pour la production, ce sont des accords entre le producteur, l’usine et moi-même. Il y a un délai de 30 jours donc je vend la marchandise et je paye la marchandise.»

 

 

Comment allez-vous distribuer le produit ?

 

Nous allons d’abord le distribuer par les distributeurs communautaires :

Ceux qui servent les boucheries musulmanes, les épiceries arabes du coin, ceux qui servent les sandwicheries grec… et toutes les sandwicheries halal.

Il y a un engouement formidable de la part de la communauté Al Hamdoulillah .Voilà sur qui je compte : je compte sur la communauté, sur les gens sincères qui veulent faire quelques chose.

 

Il y a certes un engouement de la part communauté, mais aussi une peur des grandes marques tel que Coca cola qui a décidé, il y a quelques semaines, de porter plainte contre Mecca-cola.





Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu