Connectez-vous
Islam | Musulman | Toute l’actu sur Saphirnews.com
Facebook
Twitter
Google+
Dailymotion
YouTube
Rss





Sur le vif

Le jackpot des radars routiers

Rédigé par La Rédaction | Vendredi 10 Août 2012



Les recettes des radars affolent les compteurs : ils ont déjà rapporté « 324 millions d'euros entre le 1er janvier et le 30 juin 2012, et en tenant compte de la corrélation du trafic selon les saisons, l'année 2012 pourrait rapporter entre 675 et 700 millions d'euros», indique-t-on à l'Agence nationale du traitement automatisé des infractions (Antai), basée à Rennes.

L'augmentation du nombre de radars installés, notamment les 679 qui l'ont été depuis 2009 pour contrôler le respect des feux rouges, est un autre facteur qui a contribué à la hausse de ces recettes, de même que la possibilité de frapper d'amendes les automobilistes étrangers en infraction sur les routes de France. Mais elles semblaient avoir atteint un palier à la fin des années 2000, avec même un léger déclin en 2010 lié à l'amélioration du comportement des conducteurs.

Si les recettes 2011 et 2012 sont de nouveau très dynamiques, c'est qu'on observe « un relâchement des automobiliste et une légère augmentation de la vitesse moyenne», souligne un expert, qui évoque une augmentation de « 20 % en avis de contravention et excès de vitesse depuis le début de l'année ». « Il y a peut-être eu un effet élection présidentielle », poursuit-il, c'est-à-dire que les automobilistes ont pu espérer une amnistie de leurs amendes (même si celle-ci n'a pas eu lieu).

La question est maintenant de savoir si, dans les prochaines années, la conduite des automobilistes accélèrera ou non cette tendance. En attendant, c’est l’Etat qui encaisse ce trésor de guerre.


La Rédaction


Communiqués officiels | Archives | Culture | Billet | Actualité | Bien-être | Saphirnews.com | Médiacast | Publi-information | Webserie | Sur le vif | Psycho | Débats | Histoire | Revue de presse | vidéos | Services | Communiqué judiciaire





Loading


Inscription à la newsletter



L'actu vue par Yace