Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Le clan Kadhafi propose des élections « dans les trois mois »

Rédigé par La Rédaction | Vendredi 17 Juin 2011



Le fils Kadhafi, Saif Al-Islam, a accordé un entretien au quotidien italien Corriere della Sera, jeudi 16 juin. Il annonce que son clan serait prêt à accepter la tenue d’élection en Libye, « dans les trois mois », en présence d’observateurs internationaux. « L'important étant que le scrutin soit propre, qu'il n'y ait pas de soupçons d'embrouilles », précise-t-il.

Le fils du dictateur libyen affirme ne pas douter du soutien de la population libyenne envers son père. Fidèle à la rhétorique du clan depuis le début de l’insurrection, le fils Kadhafi a, une fois de plus, accusé les rebelles d’être des « islamistes fanatiques et fondamentalistes, des terroristes soutenus par des étrangers, des mercenaires à la solde de Sarkozy ».

D’après Saïf Al-Islam, son père serait prêt à quitter le pouvoir en cas de défaite électorale mais ne serait pas disposer à l’exil. Une position qui pourrait le protéger d’un mandat d’arrêt international envisagé par la Cour Pénale Internationale.

Lire aussi :
Libye : ouverture d’une enquête pour « crimes contre l’humanité »
Libye : le fils Kadhafi charge Sarkozy
Mandat d’arrêt international contre Kadhafi
Intervention étrangère en Libye : l’ONU donne sa permission
Kadhafi accusé de crimes contre l'humanité par l'ONU




Loading












Recevez le meilleur de l'actu