Connectez-vous S'inscrire






Politique

Le Livre blanc sur la Défense critiqué par un groupe de généraux

| Jeudi 19 Juin 2008

Dans une tribune publiée ce jeudi 19 juin dans le quotidien Le Figaro, un groupe de généraux de hauts rangs dénoncent le contenu du Livre blanc sur la Défense et la sécurité nationale présenté par le président Nicolas Sarkozy mardi 17 juin, le qualifiant entre autres d'"imposture".



Le Livre blanc sur la Défense critiqué par un groupe de généraux
Signé "par le groupe 'Surcouf'", une tribune a été publiée ce jeudi 19 juin dans le quotidien Le Figaro, une tribune dans laquelle un groupe "d'officiers généraux et supérieurs des trois armées terre, air, mer, tenu à l'anonymat" dénoncent le contenu du Livre blanc sur la Défense et la sécurité nationale.

"La vérité oblige à dire, qu'au-delà des déclarations, la volonté présidentielle a été largement dénaturée par ceux, politiques, militaires ou personnalités qualifiées, qui avaient la charge de la mettre en œuvre", peut-on lire dans cette tribune.

Et les militaires de souligner le fait que "l'Europe en général, et la France en particulier diminuent leur effort de défense au moment même où chacun les augmente (les dépenses militaires mondiales ont progressé de 45% en dix ans)", réclamant par la même "une analyse 'priorisante' des arbitrages, entre la défense et les autres budgets, et à l'intérieur du budget de la défense". Le Livre blanc sur la Défense "n''en fournit pas l'armature conceptuelle" puisqu'"il retient à la fois l'attentat terroriste, la guerre haute densité, le désordre dans le tiers-monde et la pandémie grippale", ajoutent-ils.

Selon le groupe signataire de ce texte, "la nouvelle orientation en faveur du satellitaire ou de la création d'un 'commandement interarmées de l'espace' font figure de gadgets, lorsqu'on connaît les besoins réels et actuels des armées".

"Une réduction prévisible et sans imagination du format des armées à peine compensée par d'hypothétiques innovations technologiques et organisationnelles: il y a comme une imposture à présenter ces résultats comme un progrès dans l'efficacité de l'instrument militaire", peut-on enfin lire dans la tribune.





Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu