Connectez-vous S'inscrire






Archives

Le Hamas reçu à Moscou

| Vendredi 3 Mars 2006

Composée de responsables en exil ainsi que de dirigeants de l’intérieur, une délégation de six personnes issues du mouvement palestinien Hamas est reçue officiellement à partir d’aujourd’hui, et ce pour trois jours, à Moscou par les responsables russes. « Nous sommes venus dans la capitale russe sur invitation du président russe, Vladimir Poutine, pour discuter de la situation au Proche-Orient », a déclaré Khaled Mechaal, chef du bureau politique du Hamas et personnalité en exil.



Khaled Mechaal, chef du bureau politique du Hamas
Khaled Mechaal, chef du bureau politique du Hamas
Tandis que le parti Fatah se réjouit de l’ouverture du monde au mouvement Hamas, ouverture qui devrait lui permettre, selon le parti du président palestinien Mahmoud Abbas, de s’ouvrir aux réalités internationales, Israël fustige la brèche ouverte par les autorités russes. D’autant qu’à leur arrivée dans la capitale russe, les responsables du Hamas ont reçu une invitation officielle de la part de l’Afrique du Sud. Rappelons que le mouvement a déjà été reçu à Ankara par les autorités turques et le premier ministre Recep Tayip Erdogan, et qu’un voyage au Vénézuela est aussi en vue. « Nous craignons que donner une légitimité à un Hamas non réformé n'empêche ce mouvement de passer de l'état d'organisation terroriste à celui de parti politique », a déclaré Mark Regev, le porte-parole du ministère israélien des Affaires étrangères.

« Nous avons l'intention d'écouter la position russe et d'exposer la nôtre. Il est important pour nous d'avoir des relations avec la communauté internationale et nous considérons notre visite à Moscou, la capitale d'une grande puissance, comme le début de tels contacts », a affirmé Khaled Mechaal, estimant que « le problème n'est pas le peuple palestinien mais l'occupation [israélienne, ndlr]. Nous voulons la paix dans la région, mais la paix ne peut être réalisée qu'avec la fin de l'occupation ». « La visite en elle-même est un signe de l'échec des pressions exercées par les Etats-Unis sur le monde pour qu’il assiège le Hamas », renchérit Sami Abou Zohri, le porte-parole du Hamas. « Maintenant le Hamas est sur le point d'obtenir la reconnaissance internationale, grâce à la visite à Moscou. Nous écouterons la position des Russes sur le conflit israélo-palestinien et exposerons la nôtre » a-t-il ajouté.

La délégation du Hamas, dirigée par Khaled Mechaal devrait être reçue par une délégation russe conduite par le ministre des Affaires étrangères russe, Sergueï Lavrov, ce qui réjouit quelque peu certains responsables israéliens qui estiment que le Hamas « n'obtient pas de contact au niveau qu'il voudrait ».




Dans la même rubrique :
< >

Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu