Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Le Front national KO debout se raccroche à Marine Le Pen

| Dimanche 10 Juin 2007



Dans le fil du revers de Jean-Marie Le Pen à la présidentielle, le Front national a enregistré son plus mauvais score aux élections législatives depuis le début des années 80 et passe sous la barre des 5% des voix.

Ce résultat, qui conforte la stratégie de Nicolas Sarkozy, prive l'extrême droite de tout pouvoir de nuisance même si le FN peut se consoler avec la qualification de Marine Le Pen pour le second tour dans la 14e circonscription du Pas-de-Calais.

"Nous serons là demain", a cependant promis Jean-Marie Le Pen en qualifiant le chef de l'Etat "d'illusionniste" qui va devoir "descendre de scène" lorsque les Français se rendront compte que ses promesses ne sont pas tenues.

Le président du FN avait demandé à ses électeurs traditionnels de "ne pas se livrer pieds et poings liés" au nouveau président de la République.

Mais le FN est crédité au premier tour des législatives de 4,2 à 4,6% par les instituts de sondage, loin des 11,34% obtenus en 2002, un score qui lui avait permis d'obtenir un financement public conséquent.

En 1997, le FN avait imposé 75 triangulaires, contribuant à la défaite de la droite. En 2002, en dépit de la qualification de Jean-Marie Le Pen pour le second tour de la présidentielle, il n'était plus présent que dans 37 circonscriptions.

Cette fois, en dehors de la qualification de la vice-présidente du FN, le parti d'extrême droite ne devrait être présent dans aucune autre circonscription au second tour, disait-on en milieu de soirée à la direction du FN.




Loading












Recevez le meilleur de l'actu