Connectez-vous S'inscrire






Archives

Le Forum social des quartiers populaires s’ouvre vendredi 22 juin

Rédigé par Fouad Bahri | Mercredi 20 Juin 2007

Pendant trois jours, débats, échanges et concerts vont réunir un large public de militants et d’habitants des quartiers populaires, à Saint-Denis, autour d’une grande et épineuse question : « Et maintenant qu’est-ce qu’on fait ? ».



Le Forum social des quartiers populaires s’ouvre vendredi 22 juin
Cela faisait une dizaine d’années qu’ils en parlaient. Organiser un forum pour permettre aux habitants et aux militants des quartiers populaires d’échanger leurs vues, leurs besoins et leurs énergies pour un projet commun. Aujourd’hui, l’idée est devenue réalité. "Le forum est l’évènement le plus important de ces trente dernières années pour les quartiers populaires", confirme Abdelkader Benzérara, de l’association Fontenay Générations.

Au commencement, ce fut des discussions entre le MIB (Mouvement de l’immigration et des banlieues), très engagé dans la dénonciations des bavures policières et des lois anti-immigrés, les Motivés, qui est un mouvement politique issu de Toulouse et le collectif DiverCité, de Lyon, qui ont abouti à l’ébauche du projet. Puis d’autres mouvement et associations se sont greffés par la suite avec entre autres les Indigènes de la République, le Collectif des musulmans de France, le Mrap, et d’autres, soit au total une cinquantaine d’associations.

L’un des objectifs de ce forum sera d’apporter, à travers des débats et des échanges avec les citoyens, une réponse politique et sociale aux problèmes des quartiers. Tout en prenant des distances avec les partis politiques, accusés d’instrumentaliser depuis vingt ans la problématique des banlieues, qu’ils ignorent, à des fins électorales. C’est le message que veulent faire passer les organisateurs du forum. "Que des jeunes s’inscrivent sur les listes électorales, c’est bien, qu’ils expriment leur opposition à Sarkozy, c’est légitime…De là à absoudre le Parti Socialiste, ce sera sans nous."

Un mouvement politique autonome

En dépit de moyens financiers limités, le résultat devrait satisfaire le public. Pendant trois jours, du vendredi 22 au dimanche 24 juin, des ateliers thématiques (sur la question des femmes des quartiers, l’engagement politique, la criminalisation de l’islam, les rapports entre la police et les habitants des quartiers…), des concerts ( La Caution, Sheryo, Mouss et Hakim…) et des projection de films ( Wesh Wesh qu’est-ce qui se passe ?, un racisme à peine voilé…), vont rythmés ce forum qui sera organisé pour moitié sur les berges du canal de Saint-denis, à la cité Frantz Fanon et à la bourse du travail, Cité Djamel d’Argenteuil.

Pour Mohammed Kaf, du MIB, ce forum va avoir deux enjeux. "Il sera l’équivalent pour les habitants des quartiers de ce qu’est le salon de l’agriculture pour les agriculteurs. Un rendez-vous qui leur sera réservé et où ils pourront se rencontrer."

L’autre enjeu, plus politique, est aussi plus ambitieux. "L’objectif final est la création d’un mouvement politique autonome qui représentera les quartiers et défendra leur cause, au niveau politique. Seul l’autonomie nous permettra de régler les problèmes politiques et sociaux des quartiers."





Dans la même rubrique :
< >

Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu