Connectez-vous S'inscrire






Communiqués officiels

Le CRCM Île-de-France-Centre et l’UDPP93 contre l'agression de la synagogue de Pantin

Rédigé par CRCM Île-de-France - Centre / UDPP93 | Mardi 13 Novembre 2012



Face à l’agression lâche de jeudi dernier contre la synagogue de Pantin (Seine-Saint-Denis) par des écritures antisémites sur son portail, le Conseil régional du culte musulman Île-de-France - Centre (CRCM IDF Centre) et l’association Union pour le Dialogue, le Partage et la Paix de Seine Saint Denis (UDPP93) condamnent fortement et sans réserve les agressions inadmissibles perpétrées, contre des lieux de prière et de recueillement qu’il s’agisse d’une synagogue, d’une mosquée, d’une église ou d’un temple. Rien ne saurait justifier de tels actes.

Responsables des religions monothéistes du département, nous condamnons avec force tout acte de violence, d’injustice et toute logique de haine d’où qu’ils viennent et quelles que soient leurs origines, nous appelons à la paix et à la justice. Les lieux de prière sont sacrés.

En Seine-Saint-Denis, comme ailleurs, se côtoient des milliers de femmes et d'hommes aux origines ethniques, sociales ou religieuses différentes. C'est la richesse de notre département. Nous nous réjouissons que les citoyens aient toujours su mettre en avant la tolérance et préserver le vivre ensemble que nous appelons de nos vœux. Dans le respect des droits de l'Homme, du droit international, du droit de tous les peuples à disposer d'eux-mêmes et à vivre en paix, le vivre ensemble pourra se construire ici et ailleurs.

Aucun individu ne peut être stigmatisé, menacé, agressé en raison de son origine, ou de sa foi. Les manifestations d'intolérance, le racisme, l’antisémitisme et l’islamophobie mettent en danger la vie démocratique à laquelle nous sommes attachés.

C'est pourquoi nous réaffirmons notre volonté de vivre ensemble autour des valeurs de solidarité, de fraternité, de partage, mais aussi de laïcité, qui sont les nôtres.

Les signataires appellent les croyants et non croyants, hommes et femmes de cœur, à rejeter la haine et la violence. Ils réitèrent leur appel à la responsabilité et à la vigilance contre toute forme de provocations et de tout ce qui porte atteinte à la cohésion nationale.

Nous appelons toutes les forces vives de notre pays à s’élever contre ces formes d’agression et d’expression de la haine qui font gravement injure aux valeurs de la République.

Fait à Sevran le 12 Novembre 2012.
Le CRCM Île-de-France - Centre et l’UDPP93

Lire aussi :
L’islamophobie, un fléau méprisé par le CRIF




Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu