Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Laurent à la place de Mohamed, un prénom qui « sonne mieux »

Rédigé par La Rédaction | Vendredi 20 Novembre 2009



Changer de prénom pour trouver un emploi : combien n'y ont pas déjà pensé ? Mieux encore, lorsqu'un employeur demande à Mohamed de se transformer en « Laurent », ça sonne mieux ! Tant qu'à faire, autant exiger de se teindre en blond − facile de nos jours ! − et là, c'est le top, l'employé est prêt à recevoir la bénédiction de son supérieur...

La pratique est courante, et pourtant le simple fait de demander au salarié de changer de prénom − même si ce dernier ne s'y oppose pas − est un acte condamnable par la loi.

Ainsi, le 10 novembre dernier, la Cour de cassation validé le critère discriminatoire en raison de l'origine d'une pratique « managériale » d'un directeur de maison de retraite à Marseille, le Soleil du roucas blanc.

Celui-ci avait enjoint Mohamed X... à changer de prénom, lors de son embauche. Raison invoquée par l'employeur : quatre autres salariés se prénommaient déjà Mohamed ! Ce n'est que deux ans plus tard que le fameux Laurent a pu recouvrir sa véritable identité.





Loading












Recevez le meilleur de l'actu