Connectez-vous S'inscrire






Economie

Lancement du champagne Halal à l'heure du Ramadan 2008

Rédigé par Anissa Ammoura | Vendredi 20 Juin 2008

Après la bière et le foie gras halal, les produits dits "Halal" continuent de germer sur le marché français. Au moment du Ramadan, les consommateurs musulmans - et non-musulmans- découvriront le "champagne halal", une boisson pétillante sans alcool certifié Halal mais dont le goût et l'aspect se veut être comme du champagne traditionnel. Le lancement sera mondial et son utilisation se veut être comme pour son pendant alcoolisé, un marqueur festif et évènementiel. Saphirnews vous dévoile en exclusivité ce nouveau produit et tente d'analyser ce concept d'imitation d'un produit illicite.



Lancement du champagne Halal à l'heure du Ramadan 2008
Du jus de raisin, des bulles, une robe dorée... un goût de champagne mais pas d'alcool ! Cham' Alal, le champagne certifié "Halal" sera lancé en septembre prochain, au moment du Ramadan. « Quel musulman ne s 'est pas retrouvé un jour à une cérémonie, à un jour de l'an ou à un mariage, sans pouvoir participer au moment où le champagne pète ? Personnellement, je me suis souvent trouvé dans cette situation. Le champagne Halal va pouvoir proposer une alternative » raconte Rachid Gacem, chargé du développement commercial du produit en France. Selon la plaquette publicitaire, « C'est la boisson idéale pour fêter un évènement dans le respect des traditions Halal. Dégustez-le très frais, entre amis, pour les petites et les grandes occasions de la vie ! ». Selon le distributeur, cette boisson pétillante est garantie halal car sa licité est certifié par "l'Institut Islamique des viandes et de l'agroalimentaire européen". Le lancement est mondial puisque les deux sociétés chargées de sa distribution - l'une basée au Royaume-Uni, l'autre à Dubaï - devraient également inonder l'Europe (Belgique, Angleterre, Espagne, Hollande), le Maghreb, la Turquie, les pays du Moyen-Orient, l'Asie (Malaisie, Indonésie, Chine, Inde), l'Iran et même le Pakistan. « Nous créons le besoin. Pour la France, nous tablons la première année sur 100 000 acheteurs musulmans potentiels, même si le produit s'adresse aussi aux non-musulmans, en fait à tous ceux qui souhaitent faire la fête sans alcool. En revanche, nous pensons que le produit démarrera plus vite en Arabie Saoudite » poursuit le promoteur français. La boisson est quant à elle produite en Belgique. Pour moins de dix euros et vingt-cinq calories par bouteille, elle sera essentiellement disponible dans les magasins de grande distribution comme Auchan, les traiteurs et restaurants Halal ainsi que sur les plateaux-repas de certaines compagnies aériennes. Les négociations sur le choix définitif du nom commercial sont toujours en cours, car le produit qui s'appelait initialement "Champ'Alal" posait visiblement problème à un organisme représentant ses concurrents alcoolisés.

Entre célébration d'évènement et marketing

« C'est une boisson idéale pour fêter un évènement ! » promet Rachid Gacem. « Dans la France traditionnelle, le champagne est utilisé pour célébrer des évènements de façon ponctuelle. On peut penser que le champagne halal aurait son utilisé pour permettre à des individus musulmans de partager sur le même lieu de convivialité avec des non-musulmans lors d'une fête ou d'une célébration » analyse Florence Bergeaud-Blackler, sociologue spécialisé dans la consommation religieuse. Dans une interview du 20 juin à Saphirnews, elle nuance « Le champagne halal serait certainement plus acceptable dans un contexte de confiance entre consommateurs et producteurs halal, ce qui n'est pas le cas en France jusqu'à aujourd'hui ». Pour Antoine Bonnel, créateur du salon Halal à Paris et à Londres - dont les premières éditions ont eu lieu en 2004 et 2005- et organisateur depuis 2004 de "Foods and Goods", un évènement commercial mondial réunissant sept salons dont un salon halal : « Le champagne Halal est un produit marketing, qui marchera sûrement mieux dans les pays du Golfe ainsi qu'en Malaise où les produits Halal fonctionnent déjà bien, le consommateur y est habitué. ».
D'ailleurs l'Arabie Saoudite connaît déjà un concept presque similaire selon le distributeur de "Cham'Alal" . D'après Rachid Gacem, il s'agit d'une boisson pétillante à base de « vin et à l'apparence du champagne, au jus de pomme », à la différence du Cham'Alal, ce produit est « alcoolisé au départ et dont le procédé nécessite une "désalcoolisation" ». Ce genre de produits n'existe pas sur le marché européen, hormis la bière halal d'où des pronostics d'accueil du produit différents selon les régions du monde. Antoine Bonnel remarque « En France, les musulmans seront curieux. On peut imaginer que ces produits marcheront en fin d'année, de manière ponctuelle, un peu comme le foie gras halal acheté par les jeunes en fin d'année. Les premières générations, les parents ne comprennnent pas cette évolution du halal. Ils ne comprennent pas qu'en dehors de la viande, il y ait des produits certifiés. La nouvelle génération est plus au fait de la certification, ils sont contents de voir ces produits nouveaux certifiés halal, d'aller dans un grand magasin. C'est plus simple, cela évite de vérifier si le produit est halal ou pas».
La rupture du jeun pétillera ou ne pétillera pas ? Réponse en septembre ! Voir aussi : Champagne Halal : 'la marque Islam se vend bien'





Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu