Connectez-vous S'inscrire






Politique

La réforme des institutions adoptée par le Sénat

| Jeudi 17 Juillet 2008

Ce jeudi 17 juillet au matin, la réforme constitutionnelle a été adoptée par les sénateurs, permettant la réunion du Congrès le 21 juillet prochain.



La réforme des institutions adoptée par le Sénat
Tôt dans la matinée de ce jeudi, le Sénat a adopté, en deuxième lecture, la réforme des institutions. Un Congrès se réunira donc le 21 juillet prochain à Versailles afin d'essayer de faire adopter définitivement le texte à la majorité des trois cinquièmes des suffrages exprimés.

C'est par 162 voix contre 125 que les sénateurs ont voté le texte de la réforme sans y apporter de modifications. Les sénateurs socialistes, communistes et Verts ont, comme en première lecture, voté contre. Les centristes se sont eux abstenus, mais selon le président du groupe au Sénat, Michel Mercier, ceux-ci pourraient voter pour lundi 21 à Versailles.

"Nous ne voulons pas jouer cette réforme à qui perd gagne. Nous espérons pouvoir faire en sorte qu'elle devienne la réalité politique de notre pays", a ainsi déclaré Michel Mercier, par ailleurs sénateur du Rhône, estimant que le gouvernement, avec ce texte, a "un peu ouvert la porte".

Malgré tout, Nicolas Sarkozy réunira un Congrès lundi prochain à Versailles sans pour autant être assuré de disposer de trois-cinquième des suffrages exprimés en faveur de la réforme. Si une grande majorité des députés UMP voteront pour, ainsi que les centristes et les radicaux de gauche, les députés PS eux, voteront contre. Pour ces derniers, les propositions de renforcement du pouvoir du Parlement restent "virtuelles".




Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu