Connectez-vous S'inscrire






Culture & Médias

'La petite mosquée dans la prairie' constitue la 'surprise de l'été' sur Canal +

Rédigé par Assmaâ Rakho Mom | Mardi 10 Juillet 2007

Diffusée en janvier au Canada sur la chaîne CBC, la série comique « La petite mosquée dans la prairie » arrive cet été sur la chaîne cryptée française Canal Plus. Les téléspectateurs pourront suivre les aventures de la petite communauté musulmane de Mercy, un petit village canadien, le samedi en clair à 13h30, et ce à partir de ce samedi 14 juillet 2007. Au Canada, la série a réuni plus de 2 millions de téléspectateurs à chaque épisode, et une deuxième saison comportant vingt épisodes est en cours de tournage. Voici les personnages qui vous accompagneront durant cette première saison, qui est composée de huit épisodes.



Le casting de la série entourant la réalisatrice Zarqa Nawaz
Le casting de la série entourant la réalisatrice Zarqa Nawaz
Le héros de la série s’appelle Amaar Rashid. D’origine pakistanaise, ce jeune avocat décide d’abandonner le cabinet d’avocat où il travaille pour devenir l’imam de la petite ville de Mercy. Dès le premier épisode, le ton est donné avec son arrestation à l’aéroport pour avoir parlé de « suicide » au téléphone !

Canadien d’origine libanaise, le personnage de Yasir Hamoudi est apparemment le leader de la communauté musulmane, économiquement parlant. Marié à une Canadienne convertie à l’islam, Sarah, il a une fille âgée de 25 ans, Rayyan, musulmane pratiquante, féministe et médecin, qui souhaite absolument porter le voile. Yasir Hamoudi est joué par l’acteur Carlo Rota, apparu dans la sixième saison de la célèbre série « 24 ».

Si Yasir Hamoudi est le leader économique des musulmans de Mercy, Babber Siddiqui en est le leader spirituel. La barbe fournie, toujours vêtu de sa djellaba, il fait partie de ceux que l’on appelle les « conservateurs ».

'La petite mosquée dans la prairie' constitue la 'surprise de l'été' sur Canal +
Le personnage du maire de la ville de Mercy, Ann Popowicz, la cinquantaine, est caustique et imprévisible mais pragmatique. Ainsi, elle accueille avec enthousiasme l’installation de la mosquée de cette petite communauté musulmane, à condition que les membres de cette dernière veuillent bien voter pour elle.

Le Révérend Duncan McGee, lui, est heureux d’accueillir dans ses murs le lieu de culte musulman. Les religions doivent pouvoir s’entendre ! Suivant à la lettre le message d’amour et de tolérance prêché par l’Eglise, il en arrive même à se retrouver en conflit avec sa hiérarchie.

La quarantaine bien portante, Fatima Dinssa est une Nigériano-Canadienne patronne du Novia Café, le restaurant local.

Journaliste chroniqueur travaillant à la radio locale, Fred Tupper ne cherche qu’une chose : déceler quelque chose de louche ou de suspect chez les musulmans de la ville.







Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu