Connectez-vous S'inscrire






Communiqués officiels

'La nouvelle composition du Bureau exécutif du CFCM est un Putsch concocté par des minorités'

Rédigé par ABDELLAH BOUSSOUF | Mardi 17 Janvier 2006



Par voie de communiqué de presse en date du 9 janvier 2006 j'ai appris  des changements dans la composition du Bureau exécutif du CFCM et notamment les postes de vice Président chargé des régions et le secrétaire général adjoint. Ainsi le B.E du CFCM s'est substitué au CA, seul habilité de part les statuts à élire des personnes nominativement aux dits postes.

Je rappelle  que les deux postes en question ont été élus lors de la réunion du CA du 27/06/05 sur une liste nominative et que le groupe(19 élus) auquel ils appartiennent a apporté son soutien à la dite liste.



Ce Putsch concocté par des minorités dans une complicité malveillante s'explique par la volonté de ces minorités d'effectuer une OPA et garder la main mise sur le CFCM contre la volonté des électeurs exprimée lors des dernières élections.

Je rappelle pour mémoire que ces élections ont été marquées par une défaite mal digérée par les UOIF et La Mosquée de Paris :



19 sièges au CA et 12 Régions pour la liste de la coordination des élus issus de la FNMF et les indépendants.

10 sièges au CA et 7 Régions pour L'UOIF

9 sièges au CA  et une région pour la Mosquée de Paris



Vouloir écarter l'expression de la majorité sous quelque prétexte que ce soit est une violation manifeste des statuts et de la démocratie . Ce qui expose le CFCM à une crise profonde voire à une paralysie totale et par conséquent toutes ses actions seront tachées d'illégalité et d'illégitimité.



La liste que je représente réunie aujourd'hui sous la dénomination Rassemblement des élus du CFCM, ne reconnaîtra aucune décision du B.E dans sa composition actuelle et garde le droit de défendre les intérêts de ceux qui l'ont élue.



J'attire l'attention des pouvoirs publics de notre pays que le CFCM n'est plus représentatif des différentes composantes de l'islam de France et que des mesures urgentes doivent être prises pour trouver une solution et sauver l'unité de cette instance.



Le CFCM a été créer pour représenter l'ensemble de la communauté musulmane et défendre sa dignité, il ne doit en aucun cas servir de tribune de réhabilitation pour des individus en mal de notoriété, ni servir de tribune politique pour d'autres.



Pour que le CFCM retrouve sa noble mission de représenter le culte musulman, il est nécessaire de mettre un terme, aux arrangements et aux complicités qui le rongent, au verrouillage des statuts non conforme à l'esprit de la démocratie.






Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu