Connectez-vous S'inscrire






Religions

La mosquée de Mulhouse sort de terre

Rédigé par Hanan Ben Rhouma | Samedi 24 Janvier 2009

Après plusieurs années de négociations, la mosquée de Mulhouse verra sa première pierre posée ce samedi. Plusieurs personnalités, dont le maire et les représentants de divers cultes, sont attendues à cette occasion. Le projet, évalué à sept millions d’euros, est de taille. Outre l’école, le centre islamique et les commerces qui verront le jour, la mosquée abritera jusqu’à 2 000 fidèles. Son ouverture est programmée pour décembre 2010.



La mosquée de Mulhouse sort de terre
La première pierre pour la future grande mosquée de Mulhouse, en Alsace, sera officiellement posée samedi en présence de nombreuses personnalités dont celle du maire de la ville Jean-Marie Bockel. « Nous serons honorés par sa présence ainsi que de celles de la plupart des élus locaux, du sous-préfet, des représentants du culte juif, protestant et catholique, des représentants des instances musulmanes dont ceux de l’UOIF (Union des organisations islamiques de France, ndlr) et du CRCM Alsace (Conseil régional du culte musulman, ndlr) ainsi que ceux des associations musulmanes et des mosquées alentours. Les fidèles sont aussi invités à la cérémonie », déclare Mahfoud Zaoui, gestionnaire de la mosquée et président de l’Association des musulmans d’Alsace (AMAL).

Après plusieurs années de tractations avec les pouvoirs publics, le terrain, d’une superficie de 4 500 m², est finalement cédé à AMAL en 2006 par la ville de Mulhouse pour la somme de 235 000 euros. Le projet, initialement évalué à 3,6 millions d’euros, coûte désormais sept millions d’euros. Trois millions d’euros supplémentaires par rapport au budget annoncé en raison de « l’inflation » et « des améliorations du projet » comme l’agrandissement du parking souterrain, un espace vert de plus de 2 300m² ou bien la création d’une composante sport et bien-être de 774m². Le choix de matériaux contemporains (béton matricé, verre et bardeaux en terre cuite) « intègre sa construction dans une démarche HQE, haute qualité environnementale », ce qui est très coûteux.

Un projet ambitieux, une fierté pour la communauté locale

Le changement est de taille. La région compte près de 120 000 musulmans dont 30 000 à 40 000 à Mulhouse et ses environs. Jusque là, la mosquée An-Nour accueillait moins de 500 fidèles avec ses 400 m². Le futur bâtiment, qui intègre « l'islam dans le paysage religieux local » est source de « fierté pour les musulmans mulhousiens ». Situé à l’entrée de la ville, le projet est composé de quatre parties : la mosquée d’une superficie de plus de 1 300m² pouvant accueillir jusqu’à 2 000 fidèles ; une école privée dotée d’une dizaine de classe et d’un institut de formation ; un centre culturel islamique avec bibliothèque, médiathèque et salle de conférence et un espace réservé aux commerces et au bien-être.

Le projet, dessiné par Oussama Bezzazzi, un architecte de Roubaix, se veut moderne et contemporain, « qui tient compte de l’architecture locale, tout en permettant d’identifier un lieu de culte musulman » selon les responsables. Le minaret sera visible mais il n’y aura pas d’appel à la prière et la coupole restera discrète.

Jusque là, « nous avons réussi à collecter trois millions d’euros » essentiellement grâce aux dons des fidèles. Cependant, le site web « Mosquethon » racheté par l’association Amal afin de collecter des dons par internet suivant le même principe que Téléthon n’a pas été d’un grande aide selon son président. « La communauté musulmane n’a pas cette culture du don. Ils ne font pas confiance à Internet et préfèrent faire des dons par chèques ou mandat », affirme M. Zaoui. « Nous espérons une ouverture officielle au Ramadan 2011. Mais la mosquée devrait être ouverte dès décembre 2010 », affirme M. Zaoui. Les fidèles sauront être patients.





Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu