Connectez-vous S'inscrire






Société

La mosquée de Colomiers ravagée par un incendie volontaire

| Lundi 21 Avril 2008

La mosquée de Colomiers, une ville située au nord-ouest de Toulouse, a été la cible dimanche matin 20 avril d'un incendie volontaire "rapidement maîtrisé" selon la police et le Centre opérationnel départemental d'incendie et de secours (CODIS) de Haute-Garonne, mais qui a ravagé la salle de prière.



Les murs ont été noircis par l'incendie de la mosquée de Colomiers
Les murs ont été noircis par l'incendie de la mosquée de Colomiers
Selon le ministère de l'Intérieur, un conteneur poubelle aurait été introduit dans la salle de prière de la mosquée de Colomiers, près de Toulouse, dimanche 20 avril à l'aube, avant d'être brûlé une fois à l'intérieur.

La ministre de l'Intérieur Michèle Alliot-Marie a quant à elle exprimé son "indignation" après cet "acte odieux", insistant sur sa "solidarité" envers 'l'ensemble de la communauté musulmane de France" et demandant que tout soit fait pour "identifier, appréhender et traduire en justice" les auteurs de ce crime.

Toujours selon le ministère de l'Intérieur, une réunion entre le préfet de Haute-Garonne, le maire de la ville, la police et les représentants de la communauté musulmane sur place doit se tenir dans la journée de lundi pour "faire le point sur les circonstances et les développements de cette affaire".

Le Parti socialiste, dans un communiqué, a demandé "une enquête efficace et des sanctions exemplaires contre les auteurs de cet incendie criminel". Son secrétaire national à l'égalité, la diversité et la promotion sociale, Faouzi Lamdaoui, a quant à lui exprimé son "indignation" et assuré "les personnes visées par cette agression odieuse de tout son soutien".

Pour Amar Moqran, un des dirigeants de la mosquée, cet acte criminel est "abominable".





Dans la même rubrique :
< >

Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu