Connectez-vous S'inscrire






Culture & Médias

La guerre des consoles débarque dans votre salon

Rédigé par Aurélien Soucheyre | Mercredi 25 Avril 2007

Cette fois-ci c’est sûr, les dès sont plus que jetés. Un mois après la sortie sous nos latitudes de la Playstation 3 de Sony, les trois prétendantes au titre de «meilleure console de jeux vidéo nouvelle génération» s’affrontent sur le marché. La Xbox 360 de Microsoft et la Wii de Nintendo arriveront-elles à bousculer l’hégémonie que Sony s’était attribué avec La Playstation 2 ?



Trois consoles, un portefeuille… A moins d’avoir dérobé la bourse de Rothschild, il faudra bien choisir. Sauf si vous êtes un «hardcore gamer», un fana, et que dans ce cas vous n’ignorez rien des trois consoles. Passez alors votre chemin, car le comparatif qui va suivre s’adresse principalement aux néophytes ou aux indécis. Sachez que les trois consoles que l’on vous propose en magasin ont des particularités propres qu’il serait dommage d’ignorer avant de se lancer. Et même si vous êtes depuis toujours un fidèle de Nintendo, de Sony ou de Microsoft, réfléchissez-y à trois fois, d’autant plus que les cartes ont été redistribuées.

Et c’est Nintendo, la plus vieille des licences encore en vie, qui est venu bousculer ses adversaires avec la Wii. Une console qui au départ devait s’appeler la Révolution tant ses créateurs espéraient tout changer. Elle a finalement été estampillée Wii, à prononcer comme «we» en anglais, qui signifie «nous». Une Wii qui n’a pas voler son nom, puisqu’elle se veut conviviale et cherche à décloisonner les jeux vidéo. En effet, petits et grands s’y sont mis. Même les désintéressés et les réfractaires ont eu envie d’essayer. Les qualités de jeux et d’amusement de jeux comme Wii Sports ou Wii Play son indéniables, surtout à plusieurs, en famille ou entre amis. On peut même créer son propre avatar virtuel et rejoindre «La chaîne Wii» sur le net.

Tout cela constitue une mini révolution totalement inattendue par tous ces joueurs qui se heurtaient à des parents anti-jeux vidéos. Les yeux ébahis, ils ont vu leurs aïeuls s’agiter, wiimote en mains, et hurler de joie après un Strike, un Ace, ou un Home Run virtuel. C’est que tous les anti-pads, sticks et autres manettes ont été séduis par la wiimote et le nunchuk, mais surtout par le fait d’interagir avec ses propres mouvements sur un jeu vidéo. Un terrain qui avait déjà été exploré par Sony avec les jeux Eye Toy, où le joueur se voyait lui-même au centre de l’écran grâce à un webcam.

Crédit photo: Nintendo
Crédit photo: Nintendo

La Wii tiendra-t-elle toutes ses promesses ?

Prudence cependant pour Nintendo, car si les jeux développés pour le gameplay si particulier de la Wii fonctionnent à merveille, certains pâtissent d’une vision de jeu encore sous l’emprise des «manettes». Gageons cependant que les jeux «made in Nintendo» seront comme d’habitude excellents, puisque même The Legend of Zelda : Twilight Princess, initialement développé pour la (ou le) Game Cube, est un petit chef-d’œuvre. Seul défaut : les graphismes, déjà en retard sur ceux proposés par la 360 et la PS3 à grands renforts d’haute définition. Rappelons que si les jeux Wii sont moins fins graphiquement, ils n’en sont pas pour autant moins bons. Nintendo assume d’ailleurs totalement son pari de ne pas poursuivre la course à la puissance graphique. La Wii est mignonne et petite sans pour autant trembler devant ses grosses concurrentes. Elle est aussi beaucoup moins chère (249 € !). Espérons que la redéfinition du gameplay sera maîtrisée de bout en bout par les développeurs de jeux.

La Xbox 360, ou comment faire le tour d’une console sans y déceler le moindre défaut.

Les développeurs semblent s’épanouir sur le terrain de jeu proposé par la Xbox 360. En même temps, c’est un peu leur boulot du côté de chez Microsoft. Mais pour le coup, les choses ont été vues en grand. Un design épuré, des graphismes magnifiques et un menu de navigation quasiment parfait. La 360 est totalement aboutie. Elle propose ce qui se fait de mieux en terme de console de salon «traditionnelle.» Autre énorme avantage, le Xbox Live, où des communautés de joueurs se retrouvent sur le net et s’affrontent sur l’excellent Gears of War.

Crédit photo: Microsoft
Crédit photo: Microsoft
Le seul reproche que l’on peut adresser à cette console est un peu faible : celui de ressembler à un PC. Un argument qui ne tient pas longtemps la route puisque la possibilité d’améliorer sa 360 en la connectant sur le net permet aussi de faire fonctionner les jeux Xbox dessus, au fur et à mesure des mises à jour. Si la Wii propose elle aussi des téléchargements d’anciens hits de Nintendo sur le net, elle ne dispose pas encore d’un système de jeux en ligne aussi important que la 360. Autre avantage de cette console : elle n’oblige pas je joueur à faire exploser son portefeuille pour obtenir toutes les fonctionnalités de la bête, contrairement à Sony. Plusieurs packs sont proposés en fonction des envies du client. (De son côté, le lecteur HD-DVD s'achète séparément pour un prix de 200€). Le meilleur d’entre eux, avec manettes sans fils et disque dur est aussi le plus coûteux (399 € !), avant la potentielle sortie de la 360 Elite, qui sera noire et encore plus puissante ! Microsoft a donc réussi à s’implanter dans le paysage vidéoludique mondial, bien que la 360 soit encore injustement boudée au Japon, contrairement à la Playstation 3.

Le monstre de Sony

La Playstation 2 domine encore le marché et Sony bénéficie d’une avance considérable, une avance qui persiste encore aujourd’hui malgré beaucoup d’erreurs. C’est que les joueurs ont leurs habitudes et que les licences restent solides ! Le monolithe noir est donc bien présent et peut encore s’imposer sur le marché. La Playstation 3 est chère, très chère pour une console (599 euros !!!). Mais elle dispose d’un lecteur DVD Blue Ray, et est donc d’un certain côté très bon marché!. Il faut donc comprendre le positionnement de Sony qui s’adresse avant tout aux fanas des hautes technologies.

Crédit photo: Sony
Crédit photo: Sony
La Playstation 3 est un monstre de puissance graphique, et si ses jeux ne sont pas pour l’instant du même niveau que ceux de la 360, c’est parce que les développeurs ne la maîtrisent pas encore complètement. Les jeux seront beaux et bien au rendez-vous et la PS3 régnera si elle conserve l’exclusivité de jeux tels Final Fantasy 13, ce qui n’est pas gagné. Coté pad, la manette de la Playstation 3 est quasiment identique à celle de la 2 et les innovations ont été un peu oubliées, en dehors de la puissance graphique. Sony mise cependant sur le long terme. Et vu comment la Playstation 2 tire sa révérence, avec des chefs-d’œuvre tels Final Fantasy 12, God of War 2 ou encore le fabuleux Okami, la tentation de faire confiance à la Playstation 3 devient de plus en plus grande.

En définitive et au risque de se répéter, ce sont les jeux qui feront la renommé des consoles. Chacune des trois dernières trouvera largement son public. La Wii avec Super Mario Galaxy, la 360 avec Halo 3 et la PS3 avec Metal Gear Solid 4. A vous de choisir quels types de jeux vous préférez puisqu’en terme de qualité, les trois consoles se valent !





Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu